Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tudor Heritage Black Bay Black : retour aux sources


Tudor dévoile aujourd’hui la toute dernière création de sa collection de montres de plongée Black Bay. Après la première version très vintage (lunette bordeaux) apparue en 2012, puis la version plus contemporaine avec sa lunette bleue, la marque à la rose présente cette année la version noire. Incontestablement celle qui se rapproche le plus des modèles d’origine.



Juillet 2015, Tudor présente une pièce unique destinée à la vente aux enchères Only Watch 2015. Il s’agit Tudor Heritage Black Bay One, une plongeuse qui s’inspire d’un modèle rare de la marque à la rose, la référence 7923, apparue au milieu des années 50 et produite en infimes quantités. Dans le prolongement de cette pièce, Tudor présente aujourd’hui, son Heritage Black Bay Black, calibre mécanique automatique 2824.  
 
Aujourd’hui, Tudor poursuit donc le développement de sa collection Heritage initiée en 2010 avec l’arrivée de ce nouveau modèle particulièrement séduisant… Rappelons que cette ligne a pour vocation de réinterpréter quelques-uns des modèles les plus emblématiques de chez Tudor. Attention, il ne s’agit pas de rééditions à l’identique, mais de réinterprétations contemporaines.

Comme le souligne la marque, ces montres « sont le résultat de véritables collisions temporelles entre passé, présent et futur, dans lequel les codes esthétiques qui ont contribué à la notoriété des modèles historiques sont préservés au profit de nouvelles touches de modernité ». Dont acte.  

D’ailleurs, cette approche est devenue l’une des signatures de Tudor -que d’aucuns aimeraient voir appliquée par Rolex mais ce n’est même pas la peine d’y penser- la marque ayant remporté en 2013 le Prix « Revival » du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, pour la première version du modèle Heritage Black Bay (celle avec la lunette bordeaux).

Celle-ci empruntait ses lignes générales et sa glace bombée à la première montre de plongée de la marque, la Tudor Submariner référence 7922 apparue en 1954, un an après celle de Rolex et qui fut le tout premier modèle Tudor Marine Nationale*. De là provient également l’esprit de son cadran à la forme bombée, un détail commun aux premiers modèles de la marque à la rose.

  
L’imposante couronne de remontoir fait quant à elle référence à un modèle apparu en 1958 sous la réf. 7924 et surnommé « Big Crown » par les collectionneurs. Ses aiguilles à la forme anguleuse caractéristique, les fameuses « snowflakes », ont été produites par l’horloger entre 1969 et le début des années 1980. A ces éléments historiques s’associe un boitier de taille plus contemporaine de 41 mm (étanche 200 mètres) doté d’un tube de couronne en aluminium éloxé de couleur et de bracelets interchangeables (voir ci-dessous).
 
Rappelons que la Tudor Heritage Black Bay d’origine, présentée en 2012, évoque avec son cadran noir, ses aiguilles et index en or rose, sa matière luminescente de couleur crème et sa lunette bordeaux, la patine des garde-temps vintage. Radicalement différente, voire à l’opposé, la seconde création surnommée « Midnight Blue » par les adeptes de la marque, offre quant à elle un visage plus froid compte tenu de sa lunette bleue qui lui donne un air plus technique et surtout plus contemporain.  

Dans ce contexte, cette toute nouvelle Black Bay « Black » est la montre qui se rapproche le plus du design des premières « plongeuses » de chez Tudor… A noter la reprise à midi du fameux triangle rouge de la lunette unidirectionnelle d’origine ; ce que les deux autres modèles n’ont pas et qui rend cette pièce encore plus unique.
 
Montée soit sur un bracelet en acier brossé avec boucle déployante, soit sur un cuir vieilli, avec également une boucle déployante, cette Black Bay « Black » est accompagnée d’un second bracelet en tissu noir tissé de manière traditionnelle dans une entreprise artisanale séculaire qui se trouve près de Saint-Etienne en France.
 
La dénomination Black Bay s’inscrit dans la réinterprétation moderne du mythe du trésor. Black Bay incarne l’esprit de quête et traduit la volonté de Tudor de cultiver des univers de communication spécifiques qui participent ainsi au ton et style retro-chic de la marque.
 
*Tudor a produit des montres de plongée pour la Marine Nationale française des années à 50 à 1983.

Spécificité techniques

Boîtier en acier, 41 mm, finition polie et satinée
Lunette tournante unidirectionnelle en acier  avec disque noir mat
Couronne en acier vissée ornée de la rose Tudor gravée, avec tube de couronne en aluminium éloxé noir
Glace saphir bombée
 
Étanche jusqu’à 200 mètres
 
Cadran noir
 
Mouvement mécanique à remontage automatique, calibre TUDOR 2824
 
Réserve de marche d’environ 38 heures
 
Bracelet en acier ou en cuir vieilli avec boucle déployante et fermoir de sécurité
Bracelet additionnel en tissu avec boucle ardillon inclus dans l’écrin


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2015 | Lu 3026 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos