Turbine GMT de Perrelet : pour jongler avec les fuseaux horaires


Depuis son lancement en 2009, la collection Turbine de chez Perrelet ne cesse de s’enrichir de nouveautés… Aujourd’hui, la marque horlogère revient avec la Turbine GMT, un tout nouveau modèle en acier (ou acier PVD noir) de 44 mm qui offre la fonction double fuseau horaire ; à noter que lorsque la turbine tourne à plein régime, le cadran affiche une mappemonde.



Le développement et la démocratisation des transports internationaux ont rendu la fonction GMT de plus en plus pratique, voire indispensable. Un jour à Londres, l’autre à Mumbai, puis le suivant à Taipei ou San Francisco. L’homme moderne joue avec les fuseaux horaires passant d’un avion à l’autre. Entre voyages d’affaires et vacances…
 
Depuis sa codification, l’heure solaire moyenne est définie en s’appuyant sur le méridien de l'Observatoire royal de Greenwich, aux portes de Londres. Ainsi le Greenwich Mean Time, sous le sigle GMT, est-il devenu dans le langage des voyageurs, le synonyme du fuseau horaire. C’est Rolex qui créera la toute première montre avec fonction GMT. Depuis devenue une icône de la marque et reproduite par de nombreux autres horlogers suisses…
 
Cette année, la Turbine de Perrelet se fait voyageuse avec l’arrivée de ce modèle GMT. L’aiguille indiquant le second fuseau horaire (pointe rouge sur 24h) s’ajuste par le biais de la couronne, de même que les aiguilles des heures, rendant la fonctionnalité simple d’utilisation. Le boitier en acier (étanche 50 m) affiche un diamètre de 44 mm. Il abrite sous son verre saphir, le célèbre cadran à pales de la collection Turbine complété ici d’un sous-cadran avec motif Côtes de Genève sur lequel est gravée une mappemonde. 
 
Ce nouveau modèle est animé par le calibre P-401 à remontage automatique qui se laisse admirer grâce au fond transparent et dispose d’une réserve de marche de 42 heures. Précisons que cette Turbine GMT se décline en quatre versions : noire ou bleue avec bracelet caoutchouc de la même couleur ou bracelet alligator. Compter dans les 6.000 euros.

Spécificités techniques

Boitier acier 44mm traité PVD noir 
Epaisseur 13.30 mm 
Fond transparent 
Verres saphir traités antireflet (dessus et dessous) 
 
Étanchéité 5 ATM 
 
Cadran Turbine noire (10 pales), mappemonde gravée sur un décor « Côtes de Genève » sur le sous-cadran.
Réhaut noir et blanc.
Chiffres arabes, index et aiguilles luminescents 
 
Mouvement mécanique à remontage automatique P-401
 
Réserve de marche : 42 heures 
 
Bracelet caoutchouc ou caoutchouc recouvert d’alligator, boucle ardillon en acier traité PVD noir  

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Février 2016 | Lu 912 fois



Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques