Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Yema Wristmaster Traveller Micro-rotor : elle a tout d'une grande !


Les amateurs d’horlogerie sont sur les starting-blocks. En effet, la commercialisation de cette nouvelle Yema, de toute beauté, est prévue dans quelques heures seulement ! La Wristmaster Traveller Micro-rotor devrait marquer l’histoire de la marque française avec ce garde-temps en acier de 39 mm, étanche à 100 m, embarquant un calibre automatique à micro-rotor « maison » d’une réserve de marche de 70h. De la haute horlogerie accessible à tous et surtout, aux 1.948 premiers acheteurs sur Kickstarter au prix de 1.799 euros. A vos claviers.



2022 devrait rester gravée dans les annales de Yema comme une année importante. De fait, le 15 novembre restera le jour où elle lança la commercialisation sur Kickstarter de sa Wristmaster Traveller Micro-rotor (1.799 euros, soit 50% du prix public !).
 
Une montre qui ne sera produite qu’à 1.948 exemplaires* (date de la fondation de la marque) avec trois couleurs de cadrans disponibles. Cette Wristmaster Traveller fait partie du « club » des montres sport-chics en acier avec bracelet intégré. Des garde-temps qui, de la Royal Oak à la Nautilus en passant par la Laureato, l’Alpine Eagle, l’Overseas et bien d’autres, ont fait et continuent de faire rêver les amateurs de belle horlogerie.
 
Comme le rappelle Yema sur Kickstarter, « cette nouvelle Wristmaster étanche 100m avec couronne vissée a été pensée et conçue comme une montre de sport de luxe en acier inoxydable. Son bracelet intégré en fait l’outil idéal pour toutes les occasions, qu’elles soient formelles ou décontractées ». Et le fait est que c’est réussi.

L'épaisseur du boîtier acier de forme octogonale complètement asymétrique a été considérablement affinée passant de 12 mm à 9,2 mm et de 3,5 mm à 3 mm pour le bracelet, ceci afin d’offrir des proportions néo-vintage avec un corne à corne de 43,0 mm et un diamètre contenu de 39 mm. Taille idéale pour ce type de montre.
 
Pour le boitier, les ingénieurs de chez Yema ont apporté pour chaque angle, la même qualité de détails et de finitions polies-brossées. Côté cadran, trois couleurs sont disponibles et s’accordent à celle du calibre, original !
 
La lunette est inspirée d'un modèle à quartz Yema Sous-Marine des années 1980 et est fabriquée à partir d'une seule pièce d'acier inoxydable. Elle présente un effet brossé vertical et une finition polie sur les tranches en accord avec le boîtier.

Le cadran présente un striage incurvé ainsi qu'un léger dégradé révélé par la pleine lumière. Les index appliqués et les aiguilles acier sont traités en Superluminova (BGW9 Grade A) comme il se doit. L'absence de date (les amateurs apprécieront) est un des éléments de design fondamental afin de renforcer le côté minimaliste de ce garde-temps sport chic.
 
Les finitions des surfaces brossées verticales et des angles polis s'étendent naturellement du haut de la lunette, en passant par le boitier jusqu'au bracelet intégré en acier donnant l'illusion d'une seule et même pièce. Le bracelet intégré et ses maillons légèrement effilés est habillé d'une boucle déployante à poussoirs (papillon).
 
Les maillons d'extrémité fixes qui augmentent la largeur effective du corne à corne à presque 45 mm donnent en réalité une sensation plus imposante du diamètre du boîtier de 39 mm et de la largeur de corne à corne qui est de 43,5 mm.

Comme le souligne Christopher Bôle, DG et responsable du design de la maison horlogère Yema, « il nous a semblé naturel d'intégrer notre premier calibre micro-rotor manufacturé dans un boîtier de montre affiné, esthétique et original comme celui de la Wristmaster Traveller. Le fond de boîte en verre saphir permet de rendre visible le CMM.20 et la beauté de son mécanisme dans son ensemble ».
 
Justement, côté « moteur », cette nouveauté est animée par un calibre manufacture à micro-rotor** doté d'une réserve de marche de 70 heures, largement week-end proof donc. L'épaisseur du boitier n'est que de 9,2 mm. Grâce à son architecture astucieuse ce calibre est plus fin que deux euros empilés l'un sur l'autre (3,7 mm) ; un quart plus fin qu'un calibre ETA 2824.
 
Quatre horlogers français***, cumulant plus de 120 ans d'expérience au sein des plus prestigieuses marques horlogères, ont relevé le défi de créer le premier calibre de manufacture Yema (80% des composants sont hexagonaux).

« Le système unique de remontage automatique à micro-rotor, usiné dans les ateliers de Yema et les finitions impressionnantes se retrouvent normalement dans des montres à plus de 15.000 euros » assure encore la marque.
 
« Avec ce micro-rotor de fabrication interne, Yema ouvre un nouveau chapitre de haute horlogerie destiné aux connaisseurs, pour ensuite travailler sur des nouveaux calibres français toujours manufacturés en interne mais plus abordables » indique Olivier Mory, horloger concepteur.
 
Et de poursuivre : « dans notre vision, si nous sommes capables de produire le micro-rotor à remontage automatique français le plus fin, nous serons capables de produire les calibres à masse oscillante centrale les plus performants. Souvent, l'inverse n'est pas vrai ».

La masse oscillante monobloc du micro-rotor est constituée d'un alliage de tungstène de haute densité offrant un poids relativement élevé pour ce micro-composant et ainsi permettre un remontage optimisé et une réserve de marche de +60 heures.
 
Le balancier est composé en Glucydur, un alliage métallique non magnétique et à faible dilatation thermique. Cet alliage bénéficier d’une plus grande résistance à la déformation, à la corrosion et aux champs magnétiques. Il est optimal pour le balancier qui nécessite de la stabilité.

Ce nouveau moteur, avec sa partie réglante suisse offrira des performances élevées avec une dérive de -3 / +7 secondes par jour (proche du COSC).

Le traitement par satinage et microbillage de la platine et des ponts est réalisé en trois couleurs distinctes grâce à la toute dernière technologie ALD (ou Atomic Layer Deposition) par le spécialiste suisse des revêtements décoratifs nanométriques Positive Coating, fournisseur des marques suisses haut de gamme. Ce procédé de dépôt gazeux garantit un revêtement uniforme d'une précision d'environ un nanomètre, préservant ainsi la finition décorative satinée de la surface.
 
Compte-tenu de la capacité de production de Yema en 2023 et le nombre limité d'exemplaires, pour éviter toute frustration, une seule montre est proposée par contributeur. Les expéditions seront traitées par lots mensuels de 500 montres de juillet à octobre 2023 par ordre chronologique de commandes. « Premier arrivé, premier servi » !
 
Cette Yema Wristmaster Micro-Rotor sera livrée dans un écrin de voyage souple avec sa carte de garantie internationale de 3 ans.
 
*Toutes les masses oscillante seront gravées d'un numéro unique. Vous choisirez la couleur du cadran et votre numéro préféré après la fin de la campagne.
**Très peu de marques horlogères proposent des micro-rotors mais parmi elles, Patek Philippe, Chopard, Panerai, Armin Strom ou encore Universal Genève.
***Olivier Mory, horloger concepteur : 20+ ans d'expérience chez Audemars Piguet, Sellita, Piaget, Cartier, Panerai, Skill, Yema
Patrick Augerau, horloger constructeur : 45+ ans d'expérience chez Omega, Audemars Piguet, Yema
Jean-Paul Boillot, maître horloger : plus de de 40 ans d'expérience chez YEMA
Nicolas Bailly, horloger technique : 15+ ans d'expérience chez Cartier, Pro Horlogerie, Yema


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Novembre 2022 | Lu 38283 fois