Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Yema : une très belle Navygraf FOST "bronzo" en hommage aux marins des sous-marins


Afin de célébrer les 50 ans de la FOST (Force Océanique STratégique), un nouveau modèle de Navygraf a été développé avec la Marine nationale en s’inspirant des besoins de la composante navale principale des forces sous-marines. Cette pièce est disponible en précommande depuis la semaine dernière avec deux modèles : un modèle en acier (à partir de 790 euros) et un modèle en bronze (1.190 euros).



En cette rentrée 2022, la marque horlogère française Yema (partenaire de la Marine Nationale) vient de dévoiler deux nouvelles versions de sa fameuse montre Navygraph, réalisées pour célébrer les cinquante ans de la Force Océanique Stratégique, la fameuse FOST.
 
Avant d’entrer dans le détail de ces deux montres, rappelons que les forces sous-marines (FSM) et la force océanique stratégique (FOST) sont composées d’environ 4.000 marins, militaires et civils, qui mettent en œuvre quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), six sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), des unités assurant leur commandement, les transmissions stratégiques et leur soutien.
 
Tapis dans les fonds océaniques, dotés de seize missiles portant chacun plusieurs têtes nucléaires, les
quatre SNLE patrouillent sans discontinuité depuis cinq décennies ans pour assurer la permanence en mer de la dissuasion nucléaire des forces françaises.

Ils sont regroupés au sein de la FOST qui fut créée le 1er mars 1972 ; la composante navale des forces nucléaires stratégiques. Cette force de dissuasion nucléaire demeure, en ultime recours, la clef de voûte de notre sécurité et la garantie de nos intérêts vitaux. En espérant bien évidemment, qu’elle n’ai jamais à servir !
 
C’est donc pour rendre hommage à ces marins de sous-marins, à ces équipages d’élite, que Yema dévoile ces deux montres Navygraf FOST. Le modèle en bronze (qui se patinera avec le temps) fait 38,5 mm de diamètre et le modèle acier au design plus contemporain, 39 mm. Mis à part ce demi-millimètre de différence, ces deux plongeuses sont étanches à 300 mètres !
 
Le boîtier « bronzo » a fait l’objet de différentes finitions avec un brossé vertical, des cornes
biseautées polies et une lunette en brossé circulaire. Les deux cadrans sont noirs mats mais traités différemment.

Celui de la « bronzo » offre un aspect plus vintage avec ses index (comme des coques de sous-marins) et ses aiguilles « bronze » tandis que le modèle en acier arbore un design plus contemporain et particulièrement lisible avec ses imposants index, ses aiguilles blanches et sa trotteuse rouge.
 
L’ensemble étant recouvert de matière luminescente (Superluminova C1) comme il se doit et protégé par un verre saphir double dôme de 3 mm d’épaisseur. Autre point, à la demande de la Marine nationale, les inscriptions de la Navygraf FSM (modèle acier) ont été assombries pour se fondre quasiment intégralement avec le cadran.
 
Dans les deux cas, la couronne est vissée et embossée avec l’ancre des galons de la Marine nationale. La lunette de la version bronze est en bronze et celle en acier est équipée d’une lunette en verre saphir inrayable, avec insert noir et un placage blanc mat afin de respecter le rendu glacé que proposait le bakélite à l’époque !

Ces deux nouveaux modèles embarque le Calibre « Maison » de chez Yema, un mouvement de deuxième génération, le YEMA2000 “NO DATE”, animé par des composants optimisés offrant une dérive journalière de +/- 10 s / j et une réserve de marche de 42h.
 
Côté bracelet, la bronze est disponible sur un strap parachutiste ou sur un caoutchouc de type « tropic ». Quant au modèle en acier, il est proposé sur bracelet en cuir (avec coutures bleu, blanc et rouge), tropic ou acier. En l’occurrence, c’est affaire de gout !


Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Septembre 2022 | Lu 7310 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail