ALPINA WATCHES


Alpina Seastrong Diver Heritage : une "bronzo" d'allure vintage

Cette année, l’horloger suisse indépendant Alpina revisite ses classiques. En effet, la marque poursuit le développement de sa collection Seastrong Diver Heritage (lancée en 2106) qui s’inspire d’une montre de plongée de 1967 avec l’arrivée de cette nouveauté avec boitier de 42 mm en PVD bronze étanche 300 mètres. Une plongeuse contemporaine aux origines vintage particulièrement marquées. Deux cadrans au choix dont un bicolore crème et marron qu’on adore.


L’avantage des anciennes marques horlogères, c’est qu’en cas de crise, elles peuvent toujours revenir sur leur riche passé pour imaginer des montres contemporaines. C’est bien évidemment le cas d’Alpina qui peut se targuer d’avoir produit de belles montres de sport (sa spécialité) depuis des décennies.
 
Parmi les périodes les plus « sexy », les années, 50/60/70 sont celles qui plaisent le plus aux amateurs de vintage… Surfant sur cette tendance, les marques reprennent des modèles fifties, sixties et seventies pour les réinterpréter selon les normes actuelles.
 
C’est donc le cas de cette montre de plongée Alpina Seastrong 10 Super Compressor de 1967 qui est revenue en 2016 sous les traits de la Seastrong Diver Heritage. Et qui arrive en 2019 dans une version PVD bronze très tendance.
 
Plus concrètement, cette Seastrong Diver Heritage est une plongeuse de 42 mm en acier étanche à 300 mètres (vs 200 mètres pour la montre d’origine). Deux éléments importants ont été conservés par rapport à la pièce d’origine : le bord droit du boîtier ainsi que le réhaut tournant interne.

Celui-ci est logé à l'intérieur du boîtier et se règle facilement à l’aide de la couronne à 2 heures. Comme toutes les lunettes de plongée (internes ou externes) elle sert bien évidemment en cas de… plongée mais peut aussi permettre le « chronométrage » de temps courts, inférieurs à 60 minutes.  
 
Cette montre avec fond gravé est proposée avec deux versions de cadrans : brun ou brun et crème (notre préféré puisqu’il renforce l’aspect vintage de cette pièce) avec dans les deux cas, un guichet date à 3h30. Dans les deux cas, cette plongeuse arbore des aiguilles et des index plaqués or rose avec un revêtement blanc luminescent.  
 
Cette plongeuse embarque un calibre mécanique automatique de chez Sellita, le SW 200, utilisé par de nombreuses marques sur le marché pour sa fiabilité. A noter que le rotor est monté sur roulement à billes. Il offre 38h de réserve de marche. L’ensemble est complété d’un bracelet en cuir brun avec en plus, un second bracelet en caoutchouc pour plonger, le temps venu, dans les eaux profondes.

Spécificités techniques

Boîtier 42 mm acier revêtu PVD bronze avec bague interne tournante
. 12.3 mm épaisseur
. verre saphir
. fond vissé gravé, couronne vissée
 
Etanche à 300 m (30 ATM)
 
Cadran brun avec index plaqués or rose appliqués
. bague tournante interne brune ou crème avec marqueurs luminescents
. aiguilles des heures et minutes luminescentes
. date à 3h30
 
Mouvement automatique, calibre AL-525
. 26 rubis, 28 800 alternances/heure
 
Réserve de marche : 38 heures
 
Bracelet cuir brun. En complément, bracelet caoutchouc
           
Références : AL-525BR4H4 (lunette tournante brune) ; AL-525BRC4H4 (lunette tournante crème)
 
Prix de vente public conseillé : 1.595 euros                
 
Pour connaître votre point de vente le plus proche, téléphonez au : 01 48 87 23 23

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Juin 2019 | Lu 1349 fois