Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Alpina : partenaire de Melissa Arnot, à la conquête de l'Everest

Alpina en haut de l’Himalaya ! En effet, l’horloger suisse, spécialiste de la haute-montage, va s’embarquer au poignet de Melissa Arnot dans son ascension de l’Everest. Dans son équipement, la fameuse Horological Smartwatch qui a fait sensation à l’occasion de la dernière Foire de Bâle. Si elle parvient sur le toit du monde, elle sera la première femme américaine à gravir l’Everest sans assistance d’oxygène.


Alpiniste américaine de 31 ans et ambassadrice d’Alpina (normale pour une alpiniste), Melissa Arnot est à l’origine de plus d’une centaine d’ascensions dans le monde. Sans cesse avide de nouveaux défis, elle s’apprête -d’ici fin mai 2015- à être la première femme américaine à gravir le sommet de l’Everest sans oxygène.
 
Appelé « Sagarmatha » (signifiant la déesse mère en népalais) ou encore « Chomolungma » (signifiant Mère de l’Univers en Tibétain), l’Everest est la montagne la plus haute du monde culminant à 8.848 mètres de hauteur. A cette altitude, il ne reste qu’un tiers de l'oxygène disponible au niveau de la mer ! Une expédition de ce type, sans assistance d’oxygène, prend donc beaucoup plus de temps et d’énergie à réaliser. Même pour un alpiniste chevronné. A l’heure actuelle, moins de cent sommets sur 6.500 dans le monde ont été atteints dans ces conditions.
 
Alpina va donc équiper Melissa de sa montre Horological Smartwatch afin qu’elle puisse enregistrer, étudier et contrôler son temps d’activité à chaque étape, de manière à gagner en efficacité. De l’analyse de la distance parcourue à l’enregistrement des calories dépensées jusqu’à l’étude de son temps de sommeil, tout y sera enregistré jusqu’à son arrivée. Tout là-haut !
 
Melissa Arnot va réaliser son expédition avec une petite équipe : parmi eux, son partenaire Ben Jones, un photographe-reporter Jon Mancuso et Ang Nuru Sherpa. Chacun d’eux, exceptée Melissa, bénéficiera d’une assistance en oxygène. Entre le 18 avril et la fin du mois de mai, ils réaliseront 3 à 4 paliers d’acclimatation aux camps 2, 3 et 4 pour que leurs corps s’adaptent à l’altitude et au manque d’oxygène ; des étapes essentielles. Une fois les conditions idéales réunies, ils poursuivront leur ascension jusqu’à atteindre le sommet, entre le 15 et le 30 mai.
 
Historique de ses derniers exploits :
2001 Sa première ascension au mont Rainier
2004 Elle deviant guide professionnel de la montagne avec Rainier Mountaineering, Inc.
2006 Consulté par Rainier Mountaineering, Inc pour éditer un guide
100+ ascensions du mont Rainier (14,410 feet/ 4,392 m)
5 ascensions du mont Everest sous assistance respiratoire (29,035 feet/8,850 m)
4 expéditions sur le mont Aconcagua (22,841 feet/ 6,962 m)
4 expéditions sur le mont Cotopaxi (19,997 feet/ 5,897 m)
3 expéditions sur le mont Cayambe (18,997 feet/ 5,790 m)
2 expéditions sur le mont Kilimanjaro (19,341 feet/ 5895 m)
1 expédition sur le mont McKinley (20,320 feet/ 6,194 m)

Alpina : partenaire de Melissa Arnot, à la conquête de l'Everest


Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Mai 2015 | Lu 705 fois