Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Anatole Baker 1920 : le charme des années folles au poignet !


La nouvelle marque Anatole Baker aux inspirations art-déco se lance sur le marché avec un splendide modèle rectangulaire au cadran quasi-monochrome affichant une discrète réserve de marche ponctuée de pierres précieuses et embarquant un calibre mécanique à remontage automatique « Swiss made ». L’une des très belles surprises de ce printemps 2022 ! A découvrir chez ABP Paris. A partir de 3.400 euros.



Voici un nouveau venu prometteur dans le monde de l’horlogerie : Anatole Baker. Un nom à la consonance « rétro » qui évoque les années 20, ces années folles d’après-guerre où le monde, un peu comme aujourd’hui d’ailleurs, avait besoin de ressortir, de faire la fête, de se retrouver, etc. Bref, de revivre !
 
Une période de l'histoire féconde dans les arts, l’industrie, la mode, etc. C’est à peu près à cette époque que naitront les principaux modèles de montres rectangulaires : les Tank de chez Cartier, les Reverso de chez Jaeger-LeCoultre ou encore les Gondolo de chez Patek Philippe. Des montres très ancrées dans leur temps mais qui ont toutes très bien vieillies… C’est le propre même des classiques.
 
On le sait, les montres de forme en horlogerie représentent un faible pourcentage de la production : on estime en effet, que 80% des boitiers vendus dans le haut de gamme sont ronds et que 20% sont carrés, de forme coussin, rectangles ou autres…

Tout simplement parce que d’une manière générale et dans l’inconscient collectif, une montre c’est rond, mais également parce qu’une montre de forme est aussi plus compliquée à fabriquer (proportion des aiguilles par rapport au cadran, symétrie, anses plus courtes, étanchéité, etc. Pour résumer, commercialiser une montre rectangle, c’est déjà de prime abord, ne pas choisir la facilité !
 
Anatole Baker est née de la volonté de deux hommes : Yann Perrin, patron d’ABP Concept, spécialiste des bracelets sur-mesure et Christophe Golay, PDG de Golay-Spierer qui propose à quelques clients fortunés des montres en pièce unique.
 
En tout, ce modèle 1920 aura demandé cinq ans de recherche et développement ! Et pourtant, ces deux partenaires sont des professionnels aguerris et connaissent leur métier sur le bout des doigts ! C’est dire si cette première collection Anatole Baker a été pensée dans les moindres détails.

Et le résultat est là : la montre est splendide. Le boitier monobloc en acier 316L (48mm X 31mm, étanche à 50 mètres) est parfaitement proportionné. Il tombe très bien sur la plupart des poignets.

​Le cadran sur trois niveaux offre un aspect monochrome des plus séduisants avec ces chiffres art-déco en applique, sa réserve de marche ponctuée de discrètes pierres précieuses, ses aiguilles en or longues et fines de type glaive légèrement galbées.

Un cadran protégé par un verre saphir qui sait rester très lisible malgré sa monochromie.  

Côté moteur, ce garde-temps embarque un calibre éprouvé, un ETA 2897 modifié -21 rubis, fréquence 28’800 Hz- avec finition platine satinée colimaçon, ponts satinés soleil et offrant une réserve de marche standard de 42h. Le rotor poli arbore une belle gravure laser représentant un décor original art déco « palmier ». Visible à travers une fine ouverture côté fond.
 
Forcément, cette montre de dandy amateur d’horlogerie se porte sur un bracelet réalisé par ABP Concept équipé d’une belle boucle ardillon. Au choix, de l’alligator ou encore, un galuchat qui correspond parfaitement à l’esprit rétro de ce modèle.

Au final, un garde-temps très racé d’un excellent rapport qualité prix fabriqué en petites séries… A découvrir sur le site Anatole Baker.


Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Mai 2022 | Lu 4759 fois