Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige
BMW XM

Arnold & Son Longitude Titanium : d'inspiration marine


La maison horlogère Arnold & Son vient de dévoiler sa version de la montre sport-chic avec l’arrivée de cette Longitude Titanium, un garde-temps de 42,5 mm tout en titane avec bracelet intégré, étanche à 100 mètres et embarquant un calibre « maison » COSC d’une réserve de marche de 60h avec petite seconde et réserve de marche.



Cela fait déjà quelques années que les modèles sport-chic avec boitier en acier et bracelet intégré sont à la mode. Si les Nautilus et les Royal Oak mènent le bal depuis une cinquantaine d’années, depuis cinq ou six ans, de nombreuses marques horlogères ont développé leur propre version du sport-chic.
 
C’est vrai pour Moser, mais également pour Czapek, Zenith, Chopard, Yema, Frédérique Constant et bien d’autres. Bref, de nos jours, une marque horlogère digne de ce nom se doit d’avoir au sein de son catalogue une montre sport-chic en acier avec bracelet intégré. C’est un « must ».
 
En ce printemps 2024, c’est au tour d’Arnold & Son de faire son entrée dans le club des montres sport-chics avec l’arrivée de cette Longitude Titanium, un garde-temps de 42,5 mm tout en titane avec bracelet intégré, étanche à 100 mètres.

Le cadran est satiné vertical, prolongeant ainsi la finition du bracelet entrecoupée par les arêtes polies des maillons. Avec un affichage de la réserve de marche à 12h et un imposant compteur de secondes à 6h, cette nouveauté rend hommage aux chronomètres de marine de John Arnold, à sa vision révolutionnaire et à son rôle déterminant dans le calcul de la longitude en mer.
 
L'esthétique et la construction des chronomètres de marine de John Arnold étaient sobres et fonctionnelles, adaptées à la rudesse des conditions en haute mer.

« Conséquence naturelle de cette identité maritime, Longitude présente un boîtier en titane dont les courbes et le profil sont directement inspirés du design de voiliers contemporains » précise la marque dans son communiqué.

A ce titre, la carrure de boîte, telle une ligne de flottaison, est tendue. Le fond, à l’instar d’une quille, est bassiné. La base de la lunette, soit le bastingage, est graduée de 60 crans faisant écho à la bague cannelée des chronomètres de marine de John Arnold. Les finitions sont polies sur les flancs et satinées sur les plats. Protégée par un épaulement, la couronne est vissée pour offrir une étanchéité garantie à 100 mètres.
 
Le cadran est doté d’index satinés, polis et luminescents qui adoptent la même forme que les maillons du bracelet.

Les indications suivent l'axe vertical du cadran : indicateur de réserve de marche poli-miroir et visible dans la découpe du cadran à midi, aiguilles des heures et minutes au centre, imposante petite seconde à 6h.

Ce choix d'implantation est encore en lien avec les chronomètres de marine de John Arnold. En effet, celui-ci avait institué cette disposition comme un standard.

La première édition, limitée à 88 exemplaires, est habillée d’une nuance sable doré baptisée « Kingsand », en référence à la plage du même nom, un joyau caché dans les Cornouailles. La seconde version adopte un bleu océan. Enfin, la troisième série arbore un vert dit fougère.
 
Au cœur de Longitude Titanium bat le nouveau calibre A&S6302, certifié par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres. Son remontage est assuré par une masse oscillante au design influencé par la navigation.

Sa forme évoque la proue d'une frégate anglaise du XVIIIe siècle fendant les eaux, taillée d'un seul tenant dans un bloc d'or 22 carats. Sa serge est gravée de graduations qui rappellent, nouvel élément maritime, celles d'un sextant.
 
Le calibre bénéficie des finitions poussées communément rencontrées chez Arnold & Son comme des ponts anglés et marqués du motif dit « Rayons de la Gloire », une spécialité de la maison.

Comme tous les mouvements, A&S6302 a été intégralement développé, fabriqué, décoré, assemblé, réglé et emboîté à la manufacture de La Chaux-de-Fonds. Ce calibre s'appuie sur un grand barillet et une fréquence d'oscillation de 4Hz autorisant une réserve de marche de 60 heures.
 
Cette Longitude Titanium, légère de part son métal, est confortable au porter. Chacune de ces séries est montée sur un bracelet intégré en titane. Tout est arrondi, aucune ligne droite, jusque dans le troisième plan puisque les maillons sont bombés.

Un enchaînement de courbes fines et un jeu poli/satiné prolongent l’expression du boîtier. En complément, ce garde-temps est dotée d’un système interchangeable et s’accompagne d’un bracelet additionnel en caoutchouc bleu ou vert.

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Avril 2024 | Lu 3054 fois