Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Artcurial : mise en vente d'un rare Tourbillon Souverain F.P.Journe le 16 janvier à Monaco


La maison Artcurial organise une vente de montres de collection le 16 janvier prochain à Monaco. En tout, une centaine de lots. Et parmi les Rolex, les Cartier, les Panerai, les Patek Philippe, les Audemars Piguet, une pièce sort du lot : un Tourbillon Souverain Ruthenium F.P.Journe dont il n’existe que 99 exemplaires au monde ! Estimation entre 400.000 et 800.000 euros.



Ce n’est pas un scoop pour les amateurs d’horlogerie : la manufacture F.P.Journe fait désormais partie des marques les plus désirables du marché. Avec un revers de médaille tout de même : les montres neuves sont désormais quasiment toutes sur liste d’attente… Un succès entièrement mérité tant ces garde-temps sont exceptionnels à tout point de vue.
 
Et les collectionneurs -avisés- ne s’y sont pas trompés ! En effet, cela fait déjà quelques années qu’ils suivaient les montres du Français François-Paul Journe et qu’ils s’offraient ces pièces toujours produites en très faibles quantités. Il faut savoir que l’horloger genevois cantonne sa production à 1000 montres par an. C’est peu. Très peu même…  
 
Donc forcément, les résultats dans les ventes aux enchères reflètent la désirabilité de ces garde-temps d’exception et rares. A ce titre, la maison Artcurial organise une vente de montres de collection le 16 janvier prochain à Monaco dont ce splendide Tourbillon Souverain Ruthenium F.P.Journe en platine de 40 mm dont il n’existe que 99 exemplaires au monde (en l’occurrence, il s’agit de la numéro 28) ! Datant de 2003, cette pièce est estimée entre 400.000 et 800.000 euros !

On le sait, François-Paul Journe, horloger français d’origine marseillaise, a toujours été fasciné par les tourbillons. Dès ses vingt ans, il réalise sa toute première montre entièrement à la main : il s’agira d’une montre de poche… à tourbillon, bien évidemment. Il achèvera ce garde-temps à l'âge de 25 ans, en 1983.
 
Une pièce qui allait sceller son destin et sans laquelle, très probablement, l’homme ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui ! A savoir, l’un des plus grands horlogers contemporains et l’une des plus belles réussites dans le monde ultra fermé du luxe et des montres d’exception. 
 
Rappelons que dès 1991, il créé son premier tourbillon en montre bracelet dont les quelques exemplaires seront vendus à une poignée de collectionneurs chevronnés et bien avisés ! Mais l’un des actes fondateurs de sa marque arrivera huit ans plus tard.
 
En effet, en 1999, il lance son premier Tourbillon Souverain avec remontoir d’égalité en montre-bracelet. Vendu par souscription (comme Breguet à son époque), les collectionneurs se battent alors pour accéder à la courte liste des 20 numéros annoncés.
 
L’année 2003 voit la naissance d’une nouvelle génération du Tourbillon Souverain auquel François-Paul Journe ajoute une seconde morte naturelle (une seconde qui fait « un saut » comme -paradoxalement- une montre à quartz).
 
Ce Tourbillon Souverain à remontoir d'égalité mis en vente prochainement par Artcurial ne fut produit qu’entre 2001 et 2005 (même si le modèle avec seconde morte fut bien présenté en 2003). Avec son cadran en ruthénium, métal de transition apparenté au platine, cette montre est l'une des rares et dernières versions originales du Tourbillon Souverain avec remontoir d'égalité de cette "génération".
 
Rappelons que le Tourbillon Souverain reçut le prix de l'Aiguille d'Or au Grand Prix d'Horlogerie de Genève en 2004. Il a également été élu montre de l'année au grand prix de la "Montre de l'année" au Japon en 2004.

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 11 Janvier 2023 | Lu 3622 fois