Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Audemars Piguet Royal Oak QP : une nouvelle livrée en céramique bleue


La manufacture suisse Audemars Piguet vient de dévoiler une nouvelle version de la Royal Oak Quantième Perpétuel qui est proposée pour la première fois entièrement conçue en céramique bleue. Son cadran au motif Grande Tapisserie et ses compteurs sont eux aussi déclinés dans des tons bleus électriques, conférant à ce garde-temps une esthétique monochrome des plus réussies.



Le modèle n’est pas nouveau en soi puisqu’il a été présenté pour la première fois en céramique noire en 2017. Tout comme la version précédente, la boîte de 41 mm (étanche à 20 mètres et épaisse de 9,5 mm seulement) et le bracelet de cette Royal Oak QP sont intégralement habillés de céramique bleue.
 
Techniquement complexe, la céramique est ici constituée de poudre d’oxyde de zirconium (ZrO2), modifiée pour obtenir une pigmentation bleue une fois cuite. Pour ce faire, elle est combinée à un liant avant d’être transformée en céramique grâce à un procédé industriel nécessitant différentes étapes d’usinage de précision.
 
Les composants sont frittés à une température d’environ 1 400°C et obtiennent alors leur couleur définitive, dont l’homogénéité est difficile à stabiliser car la couleur finale de la céramique dépend de la température de frittage, laquelle ne permet aucune variation. C’est la raison pour laquelle, d’une manière générale, les céramiques de couleurs restent relativement rares sur le marché.

Les artisans du Brassus ont repoussé les limites afin d’apporter à cette céramique le même degré de finition que pour les garde-temps en acier ou en métaux précieux ; cette montre est d’ailleurs pratiquement aussi chère que le modèle en or pour le prix de vente finale !
 
On remarque l’alternance de surfaces polies et satinées, signature de la manufacture, qui demande un soin particulier aux artisans du Brassus qui terminent chaque composant individuellement à la main. Ce soin apporté aux finitions permet d’obtenir des jeux de lumière qui subliment autant le matériau que l’architecture multifacette de la Royal Oak.
 
Répondant au bleu de la boîte et du bracelet en céramique, les compteurs, le réhaut et le cadran au motif Grande Tapisserie assurent l’esthétique monochrome -en PVD bleu- de cette Royal Oak Quantième Perpétuel. Conçus en or gris 18 carats, les index en applique et les aiguilles facettées sont habillés d’un revêtement luminescent pour une meilleure lisibilité de nuit.

Avec ses trois compteurs et son guichet d’indication de lune, le cadran offre un bel équilibre qui permet de lire l’indication du jour, de la date, de la semaine, du mois, de la lune astronomique, des années bissextiles ainsi que des heures et minutes.
 
Ce nouveau modèle est équipé du Calibre 5134 à remontage automatique (2,75 Hz) d’une réserve de marche standard de 40h. Il prend automatiquement en compte le nombre de jours par mois et affiche la date en fonction, même durant les années bissextiles.

En partant du principe que la pièce est correctement remontée, cette date n’exigera aucune correction avant l’an 2100 pour rester parfaitement synchronisée avec le calendrier grégorien.

Lancé en 2015, ce calibre de seulement 4,3 mm d’épaisseur a nécessité la réorganisation d’un grand nombre de composants, notamment la masse oscillante squelettée en or 22 carats.

Sa partie la plus épaisse a été excentrée en périphérie et s’inscrit dans une rainure taillée dans la circonférence du mouvement, permettant à ce dernier de réduire son épaisseur. De la même manière, le choix du barillet suspendu contribue lui aussi à préserver la finesse du calibre.
 
Le fond saphir laisse apparaître les finitions traditionnelles de la Haute Horlogerie qui ornent le Calibre 5134 : Côtes de Genève, perlage circulaire, satinage circulaire soleillé et chanfreins intégralement polis.


Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Septembre 2022 | Lu 7579 fois