Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Baltic Prismic : montre de ville d'inspiration vintage avec boitier bi-matière en acier et titane


La marque horlogère Baltic poursuit son développement avec l’arrivée de cette jolie collection de montres de ville baptisée Prismic, dotée d’un boitier en acier et titane de 36mm, étanche à 30 mètres, embarquant un calibre à remontage manuel (Peseux) affichant heures, minutes et petites secondes sur quatre versions de cadrans aux multiples finitions. A partir de 1.188 euros sur bracelet cuir.



En quelques années, depuis son lancement sur Kickstarter en 2017, la maison Baltic a su séduire de nombreux amateurs d’horlogerie avec ses montres aux designs forts et soignés et son excellent rapport qualité-prix.
 
Ses différentes collections, produites au fil des années, furent majoritairement dédiées à des modèles sportifs : plongeuses, chronographes ou encore, GMT. Aujourd’hui, la marque propose une montre plus habillée, la Prismic -inspirée par les formes géométriques et réfractions lumineuses du prisme- qui évoque l’esthétique des montres dites « cocktail » !
 
Quatre modèles sont présentées en précommande -jusqu’au 25 février pour des livraisons prévues à partir d’octobre 2024 : vert, saumon, gris bleu et violet. Le boitier de 36 mm, étanche à 30 mètres, est constitué cinq pièces distinctes permettant de réaliser des finitions spécifiques sur chacune d'entre elles et d’utiliser plusieurs matériaux.

Ainsi, la lunette, les cornes et le fond de boîte sont en acier et s’intègrent à une carrure en titane Grade 5 légèrement grainée.

La lunette borde le verre saphir double dôme et présente un jeu de finitions sur deux niveaux : la partie supérieure polie contrastant élégamment avec la partie inférieure, brossée de manière circulaire. Les cornes, sont quant à elles polies sur le dessus et brossées horizontalement sur les flancs.
 
Mais au-delà de ces boitiers bi-matière (une composante assez rare en horlogerie), c’est bien les cadrans de ces nouveautés qui interpellent les amateurs !

« Le cadran incarne notre interprétation de a montre habillée moderne, associant habilement différentes finitions pour un résultat esthétique à la fois sophistiqué et minimaliste » assure la marque dans son communiqué.

On y retrouve un fond guilloché sur lequel repose un secteur brossé et ses appliques polies (qui pour le coup, ne plaisent pas forcément à tout le monde, car trop présentes pour certains).

À 6h, un sous-compteur des secondes au fond grainé, encadré par un anneau en acier brossé. La lecture de l’heure est assurée par des aiguilles dauphines (toujours très chics et très horlogères) qui présentent une surface supérieure brossée et des chanfreins polis.
 
Autre point important : la Prismic est équipée du calibre Peseux 7001, un mouvement mécanique à
remontage manuel développé par la manufacture suisse ETA, visible à travers un fond saphir.

Proposant une réserve de marche standard de 42h, il est reconnu pour sa résistance, sa robustesse et sa fiabilité. Avec ce mouvement de seulement 2,5mm d'épaisseur, la montre affiche un profil remarquablement fin et élégant de 9,2mm (7,4mm sans le verre).
 
Cette Prismic (assemblée en France) se porte au choix sur un bracelet en cuir ou en acier tressé et brossé de type « Mesh » qui épouse parfaitement le boîtier de la montre et la courbure du poignet grâce à son maillage fin et souple.

Facilement ajustable au moyen de son fermoir coulissant, simple à accrocher et décrocher avec son système d’attaches rapides, c’est l’accessoire idéal pour accompagner cette montre habillée.


Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Février 2024 | Lu 3496 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail