Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Baltic x Peter Auto : un chrono tricompax pour gentlement drivers


Baltic dévoile un très beau chrono tricompax en « V » d’inspiration vintage réalisé en collaboration avec Peter Auto, société spécialisée dans les rencontres automobiles historiques et prestigieuses. Une montre de 39,5 mm avec cadran crème et compteurs noirs, dotée d’un calibre à remontage manuel, accompagnée de deux « stop-watches » flyback. Une édition limitée à 300 exemplaires numérotés qui ne sera jamais rééditée. En précommande et à la vente le 26 août à 16h.



Tout l’esprit des années 60 au poignet. C’est l’idée de ce chrono qui n’est pas sans évoquer les Universal Genève, les Mathey-Tissot, les Waltham, les Heuer, etc. de la belle époque. Des montres qui ont séduit des générations d’amateurs et qui sont aujourd’hui très recherchées par les collectionneurs de vintage.
 
Cette nouvelle Baltic, sans être un « copié-collé » d’un modèle en particulier, est clairement inspirée de ces garde-temps d’un autre temps : cadran crème, compteurs noirs avec touches de couleurs, taille du boitier, cornes percées, etc.
 
Pour cette édition limitée à 300 exemplaires, la maison horlogère française a travaillé en collaboration avec Peter Auto, une société familiale peu connue du grand public mais très réputée dans le monde de l’automobile classique ; elle organise en effet parmi les plus belles rencontres dans ce domaine (Tour Auto, Rallye des Princesses Richard Mille, Le Mans Classic, etc.), notamment celles avec Richard Mille ! Bref, une référence.

Ce chrono est doté d’un boitier en acier de 39,5 mm (étanche à 50 mètres) qui conserve donc une taille raisonnable. Il arbore un beau cadran finement grainé de couleur crème associé à un réhaut noir pour les secondes et trois compteurs noirs guillochés en « V » dont deux sont ponctués de jaune (compteur heures) et de orange (compteur minutes). Deux couleurs qui évoquent la compétition et les années 60 !
 
Les aiguilles heures et minutes sont de style « Dauphine » avec Superluminova crème comme sur les index en applique. L’imposante  trotteuse centrale complète l’esprit sixties de la pièce avec sa couleur orange. L’ensemble est protégé par un verre saphir bombé (avec traitement antireflet intérieur) associé à une lunette tachymétrique en aluminium destinée à mesurer une vitesse jusqu’à 200 km/h.
 
Pour cette montre, Baltic a opté pour le Sellita SW510-M, un mouvement mécanique suisse à remontage manuel, parfaitement dans l’esprit de ce chronographe. Disposant de plus de 60h de réserve de marche, ce calibre est connu et reconnu pour sa fiabilité.

Pour rester dans l’esprit sportif et vintage de ce chronographe, Baltic a choisi un bracelet en acier poli brossé inspiré des années 70.

Ce « flat link » épouse la courbure du poignet grâce à ses maillons fins et souples. Il s’annonce facilement ajustable grâce à ses nombreux maillons indépendants et ses micro-ajustements. Il est complété par un bracelet en cuir taupe avec coutures écrues.
 
Accessoires autrefois indispensables à tout coureur automobile ou équipiers, les « stopwatches » tiennent une place importante dans chaque weekend de course, permettant de mesurer et comparer des temps au tour sur circuit ou des chronos de spéciale en rallye.

S’inspirant du design de la tricompax, cette paire de chronos offre une fonction « flyback ». Cette complication, permettant la remise à zéro et le démarrage d’un nouveau comptage simultanément est idéale pour la course automobile. Ils sont disposés sur une plaque en aluminium anodisé, idéal pour les intégrer à votre tableau de bord.
 
« Ce modèle ne sera plus jamais reproduit par la suite » assure la marque sur son site Internet, ce qui devrait renforcer encore, sa désidérabilité…

Sa livraison est prévue pour fin septembre 2022.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Août 2022 | Lu 11209 fois