Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Bell & Ross : Carlos Rosillo décoré de la légion d’honneur


Consécration pour Carlos-A. Rosillo, le président de la marque horlogère franco-suisse Bell & Ross qui a été décoré de la légion d’honneur dans le cadre privilégié -et très fermé- de l’Hôtel National des Invalides à Paris.



Carlos Rosillo reçoit la légion d'honneur
Depuis longtemps, la marque Bell & Ross entretient des rapports privilégiés avec l’armée. A plusieurs reprises, elle a réalisé des garde-temps spécifiques pour les militaires : du RAID à l’Aéronavale en passant par l’armée de l’air.

Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que Carlos-A. Rosillo, président de Bell & Ross ait été particulièrement ému de recevoir, en septembre dernier, dans le Grand Salon des Invalides, les insignes de Chevalier de la légion d’honneur du Général Baptiste, Directeur du Musée de l’Armée !

Peu après la remise de cette décoration, l’émotion était au rendez-vous. On sentait Carlos-A Rosillo fier mais aussi très touché par cette distinction.

Un moment de reconnaissance et de partage prolongé lors d’une somptueuse soirée durant laquelle Bell & Ross a présenté les dernières nouveautés de la collection Vintage.

A cette occasion, deux modèles phares ont été dévoilés : la Vintage WW1 Chronographe Monopoussoir réinterprétation des chronographes d’aviation des années 1920 et la Vintage WW2 Régulateur, un hommage aux instruments de mesure du temps utilisés par les navigateurs de bombardier dans les années 30-40. Une collection qui s’inscrit résolument dans l’histoire des montres militaires en remontant le temps à travers les différentes étapes clé de l’horlogerie en lien avec l’histoire militaire.

Naturellement, l’hôtel National des Invalides, haut lieu militaire authentique et empreint d’histoire s’imposait comme l’écrin le plus approprié de cette soirée exceptionnelle. Pour la parenthèse historique, Napoléon, le fondateur du premier ordre national, repose sous la coupole dorée des Invalides. Il avait voulu que la première cérémonie de Légion d’Honneur, ait lieu, aux Invalides, le 15 juillet 1804, l’Empereur tenant, lors de cette première, à décorer de sa main des représentants de l’ensemble de la société dont des industriels, car il savait qu’il n’y a de durable puissance militaire que soutenue par une puissance économique.

Après le discours de bienvenue du Général Baptiste, et de Carlos Rosillo, les convives (500 invités, militaires, journalistes, professionnels de l’horlogerie, etc.) se sont retrouvés autour d’un buffet composé d’ateliers culinaires, de dégustation de cognac vintage et de cigares.

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Novembre 2012 | Lu 721 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances