Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Blancpain Villeret Ultraplate Quantième, Petite Seconde Rétrograde


La manufacture horlogère Blancpain (Swatch Group) vient de présenter l’une de ses premières nouveautés 2012 : la Blancpain Villeret Ultraplate Quantième, Petite Seconde Rétrograde. Une très belle pièce en or blanc de 40 mm, ultraplate (4.57 mm), équipée d’une seconde rétrograde qui s’affiche sur un somptueux cadran flinqué laqué bleu.



Blancpain Villeret Ultraplate Quantième, Petite Seconde Rétrograde
La collection Villeret accueille en 2012 son premier modèle doté d’un cadran flinqué laqué.

« Plusieurs couches de laque translucide bleue appliquées sur le cadran offrent un effet de profondeur incomparable » assure la marque dans son communiqué.

Logé dans la boite en or blanc de 40 mm de diamètre, le calibre ultraplat 7663Q ‘4.57 mm) avec ses 244 composants et 34 rubis dispose de trois jours de réserve de marche.

Ce nouveau mouvement automatique présente l’heure (en chiffres romains), les minutes et le quantième à aiguille serpentine au centre, tandis que la seconde rétrograde est affichée à 6h. Le correcteur sous corne (une spécificité Blancpain) à 5h permet la correction rapide du quantième.

Naturellement, le fond saphir laisse apparaitre la masse guillochée caractéristique de la collection.

Ce nouveau modèle (série non limitée), étanche à 3 bar, est accompagné d’un bracelet en cuir d’alligator doublé alzavel, assorti à la couleur du cadran et doté d’une boucle déployante pour plus de confort.

Spécificités techniques de la Blancpain Villeret Ultraplate Quantième, Petite Seconde Rétrograde

Blancpain Villeret Ultraplate Quantième, Petite Seconde Rétrograde
Calibre 7663Q
Epaisseur 4.57 mm
Diamètre 27.00 mm
Rubis 34
Composants 244

Réserve de marche : 72 heures

Boite : or blanc
Epaisseur : 10.83 mm
Diamètre : 40.00 mm
Fond saphir
Entrecornes 22.00 mm

Etanchéité 3 bar

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Janvier 2012 | Lu 3320 fois