Montres-de-luxe.com

Blancpain : la Bathyscaphe plonge désormais en or Sedna


Le modèle Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe, l’une des plongeuses « phares » de la maison suisse, se décline désormais dans une version (43 mm, étanche à 300 mètres) associant un cadran et une lunette bleus à un boîtier en or Sedna, un or spécifique qui était jusqu’à lors, réservé à la marque Omega.




On le sait, l’histoire de la Fifty Fathoms de chez Blancpain remonte à 1953, lorsque l’horloger dévoila cette plongeuse qui deviendra la première montre de plongée professionnelle ; la Submariner de Rolex sera présentée la même année, mais commercialisée quelques mois après.
 
Quelques années plus tard, Blancpain élargira sa collection de montres de plongée avec le modèle Bathyscaphe, avec l’idée de proposer un garde-temps dont la taille serait mieux adapté à un port quotidien.
 
Rééditée en 2013 pour célébrer le 60ème anniversaire de la Fifty Fathoms, la Bathyscaphe s'est depuis enrichie d'un large choix de modèles (38 ou 43 mm), aussi bien en termes de complications (chrono, jour-date) que de matériaux.

Associant pour la première fois un cadran et une lunette bleus à un boîtier en or Sedna, cette nouvelle Bathyscaphe de Blancpain s'inscrit comme un complément « sportif-chic » destiné aux amateurs de sports nautiques et de belles montres au même titre que les plongeurs émérites.
 
D’une manière générale, le bleu symbolise la passion et l'engagement de Blancpain pour le monde sous-marin. On la retrouve ici sur le cadran soleillé associé à des index rectangulaires et à une minuterie constituée de points en or et Superluminova.
 
Les aiguilles des heures et des minutes, également rectangulaires et recouvertes de matière luminescente évoquent les montres Bathyscaphe des années 1950. Elles sont complétées par une fine aiguille des secondes (qui sert également d’indicateur de marche sur une « plongeuse ») ainsi qu'un quantième à guichet.

Forgé en or Sedna –un alliage composé d'or, de cuivre et de palladium jusqu’à lors réservé à la marque Omega- le boîtier de 43 mm est étanche à 300 mètres et affiche des contours vifs et un fini satiné. La lunette tournante unidirectionnelle en or Sedna également comporte un insert en céramique doté d'une échelle temporelle et d'index en Ceragold.
 
Côté moteur, cette montre bat au rythme du calibre 1315, un mouvement automatique dont les trois barillets montés en série fournissent une autonomie de 5 jours tout en maintenant une énergie constante. « Son balancier est pourvu d'un spiral en silicium qui assure une remarquable régularité de la fréquence d'oscillation ainsi qu'une imperméabilité aux champs magnétiques » assure la marque dans son communiqué.
 
Le fond saphir offre un accès visuel au mouvement, dévoilant une masse oscillante en or Sedna sablée, satinée et colimaçonnée, gravée du logo Blancpain, et de ponts colimaçonnés et anglés.  

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Août 2020 | Lu 2814 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos