Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige
BMW XM

Blancpain : premier hommage aux 70 ans de la Fifty Fathoms !


Pour démarrer l’année de célébration des 70 ans de la Fifty Fathoms, dont l’arrivée a défini les standards des montres de plongée, Blancpain dévoile un garde-temps inédit qui s’inscrit tel un clin d’œil à la montre « renaissance » de 2003. Ce sont à nouveau trois séries qui sont produites, mais cette fois constituées de 70 pièces chacune. Chaque série étant dédiée à une région du monde (EMEA, Asie-Pacifique, Amérique) et portant un numéro allant de I à III sur le cadran. D’un diamètre inédit de 42 mm cette plongeuse est disponible en précommande sur le site Internet de Blancpain en janvier 2023.



En 1953, Blancpain présentait la première montre de plongée moderne, la Fifty Fathoms (la même année, Rolex introduisait à l’occasion de la Foire de Bâle sa fameuse Submariner, ce qui signifie que 2023 est une année anniversaire pour ces deux montres de plongée qui ont révolutionné l’industrie horlogère, chacune à leur manière).
 
En 2003, cinquante ans après la naissance de ce grand classique de l’horlogerie des profondeurs, Blancpain dévoilait en Thaïlande, une édition anniversaire limitée de trois séries de 50 montres, faisant entrer la Fifty Fathoms, alors « belle endormie » connue de quelques connaisseurs seulement, dans le 21ème siècle.
 
Il y a vingt ans, Marc A. Hayek, tout juste arrivé à la tête de Blancpain, redécouvre la Fifty Fathoms en analysant les archives de la marque. Lui-même fervent adepte de plongée sous-marine –un sport qu’il pratique depuis son plus jeune âge–, il tombe immédiatement sous le charme de cette montre et décide de lui insuffler une nouvelle vie. La renaissance de la « Fifty » sera d’ailleurs l’un des premiers projets qu’il entreprendra son arrivée chez Blancpain !
 
En effet, à l’époque, la manufacture se concentrait quasi exclusivement sur les montres classiques (dans la lignée de ce qu’avait imaginé Jean-Claude Biver lorsqu’il avait relancé la marque dans les années 80).

Mais il est impératif, dans un premier temps, de « tâter le terrain » afin de voir comment la clientèle de Blancpain accueillerait cette montre sportive (petite révolution pour la clientèle de la marque).
 
Cette montre anniversaire reprend bien évidemment les codes de la pièce de 1953 : cadran noir ou encore chiffres et repères XXL affirment le caractère de la montre d’origine, reconnaissable au premier coup d’œil, tout comme le sont ses attributs d’instrument de mesure du temps façonné pour la plongée.
 
L’ancrage de ce modèle anniversaire dans les années 2000 est néanmoins évident : sa boîte n’est plus étanche à 50 fathoms, soit près de 91 mètres, mais à environ 300 mètres. Son mouvement à remontage automatique est équipé d’un double barillet qui lui confère une très confortable réserve de marche de 4 jours (courant de nos mais « énorme » il y a vingt ans où les calibres plafonnaient à 38h). Autre élément et non des moindres, l’insert de lunette en époxy des années 1950 est remplacé par un insert en saphir bombé, inrayable.
 
Le succès que rencontre cette édition anniversaire convainc Blancpain du bien-fondé d’intégrer la Fifty Fathoms parmi ses collections de garde-temps. Mais Marc A. Hayek veut aller plus loin encore. Pour lui, cette nouvelle ère doit s’accompagner d’un hommage plus profond à Jean-Jacques Fiechter, en guise de reconnaissance pour la contribution qu’il a faite aux océans en favorisant leur ouverture à travers la Fifty Fathoms.

C’est ainsi que voie le jour la première initiative de préservation des océans de Blancpain, mise en place en collaboration avec PADI (qui collabore aussi avec le japonais Seiko), la plus grande organisation internationale de formation à la plongée sous-marine.
 
Aujourd’hui, soixante-dix ans après la sortie de la première Fifty Fathoms et vingt ans après le lancement de la pièce anniversaire contemporaine, Blancpain inaugure une année de célébrations à travers un nouveau modèle exclusif qui préfigurent l’arrivée d’autres modèles dans le courant de l’année, à ne pas en douter.
 
Le cadran noir soleillé est associé à des aiguilles et des index blocks luminescents au look vintage. La boîte de la montre, surmontée de la fameuse lunette unidirectionnelle avec insert en saphir bombé, est en acier poli et mesure 42,3 mm, un diamètre exclusif.
 
En effet, aucune Fifty Fathoms contemporaine n’avait jusqu’à présent été proposée dans cette dimension. Les pièces courantes mesurent 45 mm, tandis que les Fifty Fathoms en édition limitée usuelles possèdent habituellement un boîtier de 40 mm.
 
En optant pour un nouveau diamètre de 42 mm (nettement plus cohérent et polyvalent finalement), Blancpain rend hommage au modèle de 1953 tout en répondant aux sollicitations des amateurs de Fifty Fathoms désireux de profiter, sous un format concentré, de tous les atouts de l’inégalé calibre 1315. Ce mouvement automatique est un incontournable de la manufacture Blancpain depuis son lancement en 2007.
 
Bénéficiant d’une architecture à trois barillets, ce mouvement de 227 composants, trois aiguilles et date à 4h30, offre cinq jours de réserve de marche (120h) pour un confort optimal. Son spiral en silicium lui garantit une résistance au magnétisme, critère essentiel dans le milieu de la plongée.
 
À l’époque de la naissance de la première Fifty Fathoms, l’anti-magnétisme était assuré par une cage en fer doux (tout comme les montres d’aviateurs chez IWC ou la Milgauss chez Rolex) dans laquelle était logé le mouvement. En ayant éliminé cette contrainte grâce au silicium il y a déjà une quinzaine
d’année, Blancpain permet aux détenteurs de ses montres de plongée d’en admirer les rouages.
 
La masse oscillante de cette édition anniversaire, qui affiche le logo « Fifty Fathoms 70th », est en platine, un matériau choisi pour sa symbolique. Synonyme d’éternité, il est, dans la coutume des noces suisse, associé au chiffre 70...
 
Dédicace supplémentaire à la première Fifty Fathoms, elle est pourvue d’une ouverture, une astuce utilisée dans les années 1950 pour assouplir le rotor et améliorer ainsi sa résistance aux chocs.
 
Première pièce anniversaire de l’année 2023, cette Fifty  Fathoms est montée sur un bracelet NATO YTT+ noir. La particularité de ce type de NATO est d’être composé de fil 100% recyclé et entièrement recyclable issu de filets de pêche récupérés en mer (une grande tendance dans toute l’industrie horlogère). Une initiative durable qui s’étendra à terme à tous les bracelets NATO de Blancpain.
 
Les trois séries de 70 montres dédiées respectivement aux zones EMEA, Asie-Pacifique et Amérique seront exclusivement disponibles en pré-commande sur le site Internet de Blancpain.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Janvier 2023 | Lu 6253 fois