Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Bucherer se lance dans la "seconde main" avec son service Certified Pre-Owned


Jusqu’à encore peu de temps, la revente de montres d’occasion s’effectuait par le truchement d’officines spécialisées souvent la propriété d’experts autoproclamés. La demande augmentant les ventes aux enchères se sont multipliées et les sites de vente par Internet ont suivi une courbe exponentielle.



La montre d’occasion, la chance des détaillants.

Un point commun à toutes possibilités d’achat : aucune garantie sérieuse concernant l’origine, l’authenticité ou l’état des montres proposées n’était offerte. Si le principe des ventes aux enchères semble un vecteur parfait pour les pièces rares issues de grandes collections, il ne semble pas approprié pour le tout-venant même recherché comme une Rolex GMT Pepsi de base.
 
Le produit n’est pas assez rare pour que les frais de la vente soient absorbés et le feu des enchères à toujours tendance à faire monter les prix dans l’ivresse du moment et grâce à l’habileté du commissaire-priseur.
 
La solution d’Internet demande une bonne connaissance du produit que l’on désire et surtout il faut savoir se limiter à quelques sites spécialisés et sérieux. On fuira les sites de vente généraliste où l’on aura une chance sur deux de recevoir une copie de montre, une montre volée ou encore… rien du tout.
 
Enfin, il reste la solution des marchands de montres d’occasion. Certains ont pignon sur rue depuis pas mal d’années et drainent de nombreux amateurs. Curieusement, la grande majorité de ces marchands semblent s’être donnée le mot pour offrir un accueil désagréable au moindre chaland qui franchit le seuil de leur porte. Fournir un renseignement, donner un prix ou sourire semble être au-dessus de leur force.

Lire aussi : FP Journe, service compris

Néanmoins, il est toujours possible de trouver de belles choses par ce canal. Notamment chez ceux qui se spécialisent dans une marque bien précise. Grâce à de multiples exigences administratives (livre de police par exemple), on pourra être rassuré sur les origines des produits, quant à leur qualité, il faudrait pouvoir ouvrir la montre avant de l’acheter. Ceci est une autre histoire.
 
C’est d’une part, pour faire face à ces aléas de l’occasion et protéger leurs marques, et d’autre part pour augmenter leurs canaux commerciaux, que les marques se sont intéressées à ce nouveau circuit. 
 
A cet égard, il convient de distinguer trois types de produits, les montres anciennes qui peuvent couvrir une large période d’avant-guerre jusque dans les années cinquante/soixante, les montres vintage comparables aux Youngtimers de l’automobile qui se réduisent aux années soixante dix/quatre vingt et les montres d’occasion qui s’applique à la période contemporaine.
 
Vacheron Constantin est sans doute l’une des première marques majeures à s’être intéressée à ce circuit en proposant dans ses boutiques des montres anciennes de la marque. Soigneusement sélectionnées pour leur intérêt mécanique ou esthétique et représentatives de l’histoire de la marque genevoise, elles bénéficient d’une remise en état totale. 

Une solution également évoquée par Audemars Piguet dont le président a affirmé il y a quelques temps dans la presse que : « La montre d’occasion a de l’avenir ». Cela après avoir ouvert cinq lieux test dans le monde. Dans un premier temps, cela lui permettait de liquider des montres de stock. Il estimait à l’époque que le marché de l’occasion était 5 à 10 fois supérieur à celui du neuf.
 
Mais en ce début d’année, c’est la maison de distribution Bucherer qui relance le jeu en ouvrant une division totale consacrée aux montres d’occasion. Après les magasins de Genève, de Zurich et de Hambourg c’est Paris qui inaugure son salon Bucherer Gallery.
 
Dans cet espace dédié aux montres de seconde main, les amateurs bénéficieront d’un lieu discret et confortable où ils pourront se décider en toute tranquillité et choisir la pièce qui leur convient. Les amateurs apprécieront le corner-bar qui peut, au choix, vous offrir un thé ou un whisky japonais. Mais, au-delà de ces attentions agréables, Bucherer propose à cette occasion son « certified pre-owned » pour chacune de ses montres vendues.
 
A l’instar des constructeurs automobiles qui proposent des occasions particulièrement sélectionnées et garanties, Bucherer offre avec cette garantie CPO l’assurance d’un produit « sûr ». Ce qui est censé indiquer qu’il ne s’agit pas d’une montre de stock. En revanche, on peut trouver des montres sorties des catalogues.

Selon Odilo Lamprecht, le responsable du programme CPO chez Bucherer : « Chaque montre qui arrive chez nous est entièrement révisée par nos horlogers. L’authenticité du modèle est vérifiée et si besoin, nous envoyons la montre chez le fabricant afin de la remettre dans son état d’origine. »
 
En outre, une garantie de deux ans est offerte pour chaque montre achetée. Destinée aux collectionneurs ou aux amateurs qui désirent s’offrir leur première belle montre, Bucherer propose un éventail de marques comme IWC, Cartier ou Omega, mais c’est bien évidemment Rolex qui est la plus présente dans les vitrines du salon CPO. Parions également que ce sont aussi les modèles les plus demandés.
 
Quant aux prix, ils correspondent aux prix du marché. Les modèles les plus recherchés étant étiquetés à des tarifs assez élevés. Il n’y a pas de miracle et seule la garantie de deux ans et l’image d’une grande maison peut faire la différence auprès de nouveaux acheteurs qui éprouvent une certaine méfiance vis à vis des autres canaux de distribution.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Bucherer

12, boulevard des Capucines,
75009 Paris

Ouvert du lundi au samedi, de 9h30 à 19h

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Mars 2020 | Lu 5405 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos