Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Bvlgari Octo Finissimo Tadao Ando : le temps zen


En ce printemps 2021, Bvlgari présente sa deuxième collaboration avec le Japonais Tadao Ando, un des plus grands architectes contemporains, pour concevoir une nouvelle série de montres Octo Finissimo. Une série limitée de 160 exemplaires qui met en scène une Lune croissante (Mikazuki en japonais), sur un cadran bleu où l’on retrouve la spirale trouvant son origine à la base de l’aiguille des secondes. Pour un temps qui passe de manière très zen.



Tadao Ando, un nom que connaissent bien les amateurs d’architecture, mais également les amateurs de sacs Louis Vuitton, puisqu’un cabas masculin du maroquinier parisien a été développé il y a quelques années de cela en hommage à ce Japonais et porte d’ailleurs son nom : le Tadao.
 
Par ailleurs, Bvlgari a toujours entretenu un lien privilégié avec le Japon (il suffit de visiter la boutique de Ginza à Tokyo pour comprendre combien la marque est bien implantée au pays du Soleil levant).
 
Dans l’esprit du « bello e ben fatto » (tout ce qui est beau et bien fait), la « rencontre » du Japon et du joaillier et horloger romain a marqué les annales du design et de la créativité ces dernières années.
 
Ce fut le cas notamment avec les éditions limitées d’Octo Finissimo, réalisées -déjà- en collaboration avec deux artistes japonais –un musicien et un peintre. Depuis l’an passé avec l’arrivée d’une première collaboration, c’est au tour de Tadao Ando de travailler avec Bvlgari.
 
Rappelons que Tadao Ando a établi sa réputation sur l’utilisation du béton et du verre en association avec des principes d’éclairage innovants pour créer des œuvres architecturales épurées qui font aujourd’hui partie du patrimoine contemporain mondial. Parmi ses créations, citons l’Eglise de la Lumière à Osaka, le Musée d’Art Moderne à Fort Worth aux Etats-Unis et le 21_21 Design Sight à Tokyo.

Les formes, les volumes, l’utilisation de matériaux innovants et le design spatial sont les piliers de son travail. C’est justement dans cet esprit que les créations architecturales de Tadao Ando font écho à la collection Octo Finissimo de Bvlgari.
 
On retrouve peu ou prou l’esprit de la première série présentée début 2020  avec, sur le cadran dessiné par l’architecte nippon, une spirale trouvant son origine à la base de l’aiguille des secondes -à 4h30- qui évoque le passage infini du temps ou une onde d’eau dans un lac... 
 
Dans cette nouvelle version, elle est associée à un croissant de Lune croissante (Mikazuki en japonais) en or jaune qui se détache sur un cadran laqué bleu de toute beauté. Quant aux aiguilles noires squelettées, elles savent se faire discrètes pour ne pas nuire à l’harmonie de l’ensemble.
 
Le boitier de 40 mm et le bracelet sont en céramique noire sablée. Le calibre manufacture 138 ultra-plat avec micro-rotor est visible à travers le fond saphir où apparait la signature de Tadao Ando gravée au laser.

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Avril 2021 | Lu 5627 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances