Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Carl F. Bucherer : une trilogie de pièces uniques "en périphérie" pour son anniversaire


A l’occasion de son 135ème anniversaire, la maison horlogère suisse de Lucerne, Carl F. Bucherer, vient de dévoiler une trilogie de pièces uniques en or jaune, gris et rose mettant en avant les savoir-faire de la marque avec un remontage automatique périphérique, un tourbillon « suspendu » et une répétitions minutes.



Voici donc trois interprétations en pièces uniques d’un même mouvement « en périphérie » (voir ci-dessous) intégré au sein de trois montres Manero Minute Repeater Anniversary Edition (étanche à 10 mètres) : l’une en or jaune, la deuxième en or gris et la troisième en or rose avec verre saphir bombé.
 
La première pièce propose un cadran en or arborant un guilloché vert réalisé à la main par des artisans expérimentés sur un tour vieux de 200 ans. Elle est présentée dans le boîtier en or jaune complété par des index en or et un bracelet en cuir nubuck vert assorti. C’est incontestablement la pièce la plus classique des trois !
 
La deuxième montre de la série est en or gris : elle présente un cadran en or gris recouvert de nacre bleue claire (peinte à la main sur la face arrière afin de préserver sa transparence et sa luminescence), couleur assortie à celle des quarante saphirs taille baguette bleu glacier qui ornent la lunette. Tous les saphirs, choisis pour leur brillance et leur pureté, sont d’origine et de couleur naturelles. Ce garde-temps est monté sur un bracelet en caoutchouc.

Enfin, la troisième version se caractérise par une cascade de couleurs (de type « rainbow ») : de fait, son boitier en or rose est encadré par une lunette reprenant tout le spectre chromatique avec ses 40 pierres précieuses taille baguette, dont des tsavorites, des saphirs et des rubis. Là encore, ces gemmes de couleur naturelle ont toutes été choisies pour leur éclat, leur pureté et leur taille. Un cadran noir brossé-soleil et un bracelet en caoutchouc hybride complète l’ensemble.
 
Côté moteur, ces trois montres sont équipées du calibre CFB MR3000, breveté par la marque en 2021 et certifié COSC. Il doit sa complexité à trois technologies périphériques qui minimisent l’épaisseur des boîtiers malgré les complications supplémentaires et maximisent la vue du mouvement à travers le fond.
 
Tout d’abord, un système de remontage automatique (réserve de marche de 65h), doté d’une masse oscillante bidirectionnelle en or 18 carats. Vient ensuite une cage de tourbillon « suspendu ». 

Elle n’est ni fixée à la platine principale du mouvement, ni suspendue à un pont, mais guidée sur sa périphérie. Elle semble flotter dans l’espace. D’autre part, les tourbillons CFB affichent leur style distinctifs à 12h plutôt qu’à 6.
 
Enfin, une répétition minutes avec régulateur, guidé sur sa périphérie, qui contrôle le moment où les marteaux frappent deux timbres pour sonner heures, quarts d’heure et minutes.
 
Contrairement à la plupart des mécanismes de ce type, les composants CFB sont visibles sur le cadran : le régulateur à 6 heures, les marteaux à la base et les timbres circulaires parcourant le bord intérieur du boîtier. Dernier détail : un espace situé entre les timbres peut être gravé.

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Juin 2023 | Lu 2806 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail