Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Cartier Cheich : elle sent bon le sable chaud


La maison Sotheby’s va mettre aux enchères en septembre prochain à Paris, une montre Cartier en or véritablement exceptionnelle : la Cheich, un modèle imaginé par Alain-Dominique Perrin en 1983 pour les gagnants du fameux Rallye Paris-Dakar. Son estimation ? Entre 200 et 400.000 dollars. Un montant qui pourrait -devrait- largement être dépassé compte-tenu de l’histoire, du design et de la rareté de ce garde-temps...



On le sait, depuis quelques mois déjà, le prix des montres Cartier de collection s’envolent et les amateurs (avisés) se les arrachent à coup de milliers de dollars. Et cette nouvelle vente aux enchères qui se tiendra à Paris en septembre prochain avec la maison Sotheby’s devrait confirmer cette tendance.  
 
Le fait est que cette montre Cheich est exceptionnelle à plus d’un titre… Dans les années 80, le Rallye Paris-Dakar, créé par Thierry Sabine, est une course dantesque et mythique qui fera rêver des millions et des millions d’amateurs de sensations fortes. A tel titre que de nombreuses stars de l’époque tenteront l’aventure : de Johnny Halliday à Claude Brasseur en passant par Michel Sardou et bien d’autres.
 
On se souvient des préparatifs d’avant-départ : tous ces bolides garés sur la place de la Concorde qui partaient aux aurores en vrombissant le 1er janvier de chaque année. Un spectacle époustouflant qui touchaient toutes les générations et toutes les classes sociales.    
 
Alain-Dominique Perrin, alors patron de Cartier -on lui doit la fameuse collection des « Must  »- fut également conquis par l’aura de cette course, jugée comme la plus difficile au monde. Il contacta Thierry Sabine pour lui proposer la création d’un trophée d’exception qui récompenserait ceux qui remporteraient la course à deux reprises d’affilée dans la même catégorie ! Un défi presqu’impossible à tenir.
 
A l’époque, le logo de la course était un chèche stylisé : ce long foulard de plusieurs mètres de long porté par les Touaregs dans leurs traversées des déserts. C’est cet accessoire qui va donner naissance à l’étonnant boitier la Cartier Cheich qui reprend exactement le design du logo du Paris-Dakar !
 
La montre, en plus d’être rare, est de toute beauté ! Le travail du boitier en or rouge, jaune et blanc est exceptionnel. Le cadran blanc arbore des chiffres romains, un chemin de fer très « Cartier » et des aiguilles de type « glaive » également très Cartier. Et on retrouve bien sûr, la fameuse couronne de remontoir ornée d’un saphir cabochon. Quant au bracelet, il passe sous le boitier sans corne.
 
L’ensemble est extrêmement cohérent et exprime à merveille toute la créativité du joaillier parisien capable de « disruption » avant l’heure. Cette montre fut remportée par le Belge Gaston Rahier qui gagna la course deux fois de suite à moto, en 1984 et 1985 !
 
Il semblerait que seules trois exemplaires Cheich furent produits. Celui remporté par Gaston Rahier, un second similaire mais sans le chemin de fer sur le cadran et un troisième plus petit avec diamants pour le vainqueur dans la catégorie femme. La légende veut qu’un quatrième exemplaire ait été produit et gagné par Hubert Auriol qui remporta la course en 1981 et 1985…
 
Sans nul doute, cette Cheich devrait déchainer les passions et battre tous les records ! Rendez-vous en septembre prochain.  

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 13 Juillet 2022 | Lu 6557 fois