Dreams of Flight : un court-métrage aérien avec Dario Costa et Hamilton


Deux grands talents, le réalisateur britannique Jacob Sutton et le pilote de course et de voltige italien Dario Costa, ont combiné leurs passions respectives pour l’aviation et le cinéma afin de réaliser un court-métrage inspirant. Partageant la même ferveur pour ces deux univers, Hamilton vous présente Dreams of Flight.



Séduits par le balayage des dunes namibiennes et leurs lignes sculpturales, l’horloger helvético-américaine a soutenu pendant deux ans, Jacob et Dario dans la planification et l’exécution de ce projet. In fine, le fruit de ce travail célèbre le pilotage aérien dans sa forme la plus pure.
 
Jacob s’est vu immédiatement attiré par les éléments cinématiques de l’avion noir, dont la silhouette se détachait sur les dunes majestueuses et la traînée blanche restait suspendue dans les airs. Pour sa part, Dario s’est efforcé de voler le long et au-dessus de ces immenses structures sableuses naturelles. Leur objectif ? Créer un film d’une force et d’une beauté rares.
 
Le tournage s’est déroulé dans les dunes de Swakopmund. Pendant trois jours, une équipe internationale composée d’Européens, de Sud-Africains et de Namibiens a utilisé plusieurs caméras afin de capturer l’ensemble des séquences nécessaires. Réparties au sol et sur le fuselage d’un hélicoptère, elles ont permis d’enregistrer toutes les prouesses du pilote. 
 
L’équipe a eu recours à un avion de voltige entièrement noir, spécialement adapté aux besoins du tournage. Superbe sur le plan visuel, la coque noir mat faisait considérablement augmenter la température à l’intérieur de l’engin.
 
Outre des températures extérieures avoisinant les 40 °C, l’équipe a dû composer avec le vent, le sable et le brouillard provenant de la mer, des éléments réduisant la visibilité et entravant les conditions de vol.
 
Une situation d’apparence merveilleusement simple sur terre peut se transformer en un environnement très complexe à maîtriser dans les airs. Dario s’est ainsi retrouvé confronté à plusieurs obstacles. Parmi eux, la faible densité de l’air, qui modifie l’aérodynamique d’un appareil et réduit les performances de son moteur.
 
Face à ces conditions de vol incroyablement difficiles, il a pourtant réussi l’un de ses plus grands défis physiques et psychologiques à ce jour. Personne n’avait encore piloté un avion de voltige aussi près de ces dunes à une vitesse dépassant les 370 km/h.
 
« La perception de la profondeur diminue au-dessus du sable. J’ai exploité mon expérience de vol à basse altitude dans les Alpes enneigées et me suis préparé chez moi en visualisant la scène un millier de fois dans ma tête », confie Dario.
 
Pour Hamilton, ce film constitue non seulement un projet passionnant mais aussi une réussite remarquable. « Nous sommes fiers d’être parvenus à réunir ces deux grands esprits créatifs afin de créer un film unique qui ne manquera pas d’inspirer ses spectateurs, leur montrant que l’on peut réaliser ses rêves si l’on y met toute sa volonté. Il incarne exactement notre état d’esprit chez Hamilton », se réjouit Sylvain Dolla, PDG de la maison horlogère.

À propos de Jacob Sutton
Né dans la ville britannique de Bath en 1979, Jacob Sutton est connu pour son travail novateur en matière de photographie et de cinéma. Il débute sa carrière en tant que photographe de mode au début des années 2000, forgeant sa réputation grâce à des œuvres axées sur les formes et les mouvements. Ses photos sont publiées dans des journaux et des magazines tels que le New York Times, Vogue ou encore Numéro. Attiré par la plus grande portée narrative et émotionnelle du cinéma, il se lance dans la réalisation en 2010, connaissant un franc succès avec ses films en ligne A-Z of Dance et LED Surfer. Le ton et l’énergie uniques de son travail l’amènent à collaborer avec des marques célèbres, notamment Chanel, Louis Vuitton, Calvin Klein et Nike. Se consacrant actuellement à son premier long-métrage, il vit entre Londres et Los Angeles. Jacob Sutton est représenté par Art Partner.
 
À propos de Dario Costa
Dario Costa est un ambassadeur Hamilton et un pilote acrobatique de talent depuis plus de 12 ans. Né à Manchester, il grandit en Afrique mais aussi en Italie (Bologne). La passion de Dario pour le vol l’accompagne toute son enfance et finit par en faire un pilote à l’âge de seulement 16 ans. Sa persévérance et son désir d’apprendre le poussent à devenir un pilote de course en 2018 à l’occasion du Red Bull Air Race. Il est alors le seul et unique coureur Italien du championnat. Dario s’est essayé au pilotage de plus de 50 types d’appareils, pour la plupart des avions de voltige.


Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Septembre 2019 | Lu 420 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos