Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Eterna Royal KonTiki Chronographe GMT : parée pour l'aventure


A l’occasion de la Foire de Bâle 2015, l’horloger Eterna revient très fort avec une première : un calibre chronographe GMT « manufacture » va en effet équiper sa Royal KonTiki Chronographe GMT. Basé sur le calibre 39 d’Eterna, ce mouvement automatique (réserve de marche de 60h) est complété d’une fonction flyback, d’un second fuseau horaire et d’un quantième. Une belle sportive en acier de 45 mm qui sera commercialisée à 7.500 euros.


Depuis les années 50, la Kon Tiki d’Eterna est l’une des montres les plus prisées des aventuriers. Elle a démarré sa prestigieuse carrière au poignet de Thor Heyerdahl en 1947 puis a ensuite été déclinée, au cours de sa longue vie, en de nombreux modèles. Plongeuse, GMT, chrono… Aujourd’hui, ce garde-temps mythique revient dans une toute nouvelle version qui symbolise « le » véritable retour d’Eterna sur le devant de la scène horlogère. En effet, cette montre sportive, présente un nouveau design et surtout, un nouveau calibre « maison » qui associe chronographe, date, fonction flyback et indication GMT. Le tout, bien évidemment, protégé par un imposant boitier de 45 mm étanche à 200 mètres. Bref, une montre parée pour l’aventure et les voyages au long cours.  
 
Cette nouvelle Royal KonTiki Chronographe GMT (tricompax en « V ») dispose donc du premier mouvement chronographe issu de la manufacture de Granges. Pour cette première, les horlogers d’Eterna ne voulaient pas se contenter d’un simple chrono… Ils lui ont donc associé la fonction flyback, un second fuseau horaire ainsi qu’un quantième apparaissant dans un guichet situé entre 4 et 5 heures. Alors que les indicateurs chronographes (30 minutes et 12 heures) se partagent le cadran auxiliaire situé à 3 heures, l’affichage du second fuseau horaire se fait sur 24 heures et bénéficie de son propre cadran à 6 heures. La petite seconde à 9 heures équilibre la disposition du cadran.

Le calibre 3927A de la Royal KonTiki Chronographe GMT (automatique) est une déclinaison du calibre manufacture 39 d’Eterna qui, dans sa version de base est à remontage manuel et affiche les heures et les minutes. Toutefois, il peut recevoir en toute simplicité des modules et composants additionnels. Grâce à sa conception inédite et novatrice, pas moins de 88 variantes spécifiques peuvent ainsi se construire sur un seul et unique calibre de base.
 
Côté design : les couleurs du cadran confèrent à cette montre une allure dynamique. La fine bande rouge, sur le pourtour, contraste avec un bleu océan, symbole des débuts de la famille des montres KonTiki (la traversée du Pacifique sur un radeau par Thor Heyerdahl). Revêtus de Superluminova blanc, les index et les aiguilles offrent une lecture aisée de l’heure même dans l’obscurité. Se dessinant sur un pourtour ou un fond noir, les chiffres argentés des cadrans auxiliaires et du quantième apparaissent également très nettement, y compris dans des conditions de faible luminosité. L’imposant boîtier de 45 mm en acier est complété par un bracelet bimatière : acier avec au centre, des maillons en caoutchouc noir. A noter la lunette en céramique noire, séparée par cinq vis PVD noir (dont la disposition rappelle le célèbre logo d’Eterna). Les poussoirs sont revêtus de caoutchouc. Quant à la couronne de remontoir, elle est en acier noirci.

Spécificités techniques

Boîtier acier 45 mm
Lunette en céramique noire, séparée par cinq vis noires revêtues de PVD
Glace saphir
Fond transparent  vissé
 
Etanche à 200 mètres

Mouvement automatique, calibre Eterna 3927 A
 
Réserve de marche : 60 heures
 

Cadran bleu et rouge, orné en son centre d’un motif  « vaguelette »
Aiguilles et index revêtus de Superluminova blanc
Guichet date entre 4 et 5 heures
Compteur chronographe (30 mn et 12 h) à 3 heures
Compteur 24 h à 6 heures
Compteur petite seconde à 9 heures
 
Bracelet acier inoxydable et caoutchouc noir au centre sur boucle déployante
 
Référence : 7760 42 80 1721

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Février 2015 | Lu 1477 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques