Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Frédérique Constant : la France, terre d'accueil du panda

Présenté à l’origine à Bâle 2017, Frédérique Constant élargit sa référence de chrono retour en vol (42 mm) avec calibre automatique manuf’ avec l’arrivée cette année, d’une belle version acier avec cadran panda (blanc et compteurs noirs). Avec cette édition limitée à 50 exemplaires réservés pour la France, FC confirme son entrée dans la cour des grands, mais toujours dans l’accessible puisque cette pièce s’affiche à moins de 4.000 euros. On adore.


Cette collection présentée en 2017 a été développée et produite en interne. Elle embarque le calibre mécanique automatique FC-760 doté d’une construction modulaire et de 233 composants dont « seulement » 96 sont associés au mécanisme flyback. Le rotor bidirectionnel assure quant à lui, une réserve de marche standard de 38 heures.
 
Rappelons que la fonction flyback est un système qui permet de redémarrer instantanément un nouveau chronométrage en appuyant sur le poussoir à 4h, sans devoir préalablement stopper et remettre les aiguilles à zéro. Ce qui s’avère très pratique pour mesurer une succession d’événements, lors d’une course de voitures par exemple ou pour les aviateurs.
 
Le poussoir situé à 4h entraîne une rapide séquence de trois actions successives : débrayage, remise à zéro du chrono puis un nouvel embrayage dès que le poussoir est relâché. Cette suite de mouvements extrêmement complexe et vive part directement du poussoir jusqu’au levier d’embrayage.

Ce type de retour en vol instantané à actionnement direct est caractéristique de l’architecture unique du calibre FC-760 qui bénéficie d’un décor perlé avec Côtes de Genève, visible à travers le fond transparent.
 
Par ailleurs, ce chrono « manuf’ » reprend les traits caractéristiques des montres de la maison genevoise. Protégé par un verre saphir, son boîtier de 42 mm est proposé, dans cette série spéciale France et Belux (50 exemplaires seulement) en acier avec cadran de type panda, soit fond blanc et compteurs noirs.

Précis au 1/8ème de seconde, il arbore trois compteurs. Le premier, situé à 3h, additionne les temps cumulés jusqu'à 30 minutes. En vis-à-vis à 9h, se trouve la seconde permanente. Enfin, placé à 6h, un troisième compteur affiche la date.
 
Pour renforcer le côté sportif, voire racing de cette pièce, on remarque la trotteuse rouge qui évoque les surpiqures du bracelet « pilote » -à trous- de ce modèle décidemment très réussi. Existe également sur alligator noir pour un look plus « habillé ».


Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Juillet 2020 | Lu 2399 fois