Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Ikepod Megapod Hourglass : la permanence de l'impermanence


Alors que cette année, Ikepod célèbre son 30ème anniversaire, la marque suisse dévoile la toute dernière version de son modèle Megapod qui quitte les collections en beauté avec ces cent montres de 46 mm en acier (étanche à 50 mètres) dotée d’une trotteuse super originale en forme de sablier. Avec calibre Miyota. Compter 1.350 euros.



Les amateurs s’en souviennent : la marque horlogère suisse Ikepod fut lancée à l’origine en 1994 par le fameux designer australien Marc Newson à qui l’on doit, entre autre, certains modèles d’horloges Atmos de chez Jaeger-LeCoultre, mais également la valise Horizon de chez Louis Vuitton qui a fait entrer les bagages du prestigieux malletier français dans le 21ème siècle.
 
En une vingtaine d’années, Ikepod, a commercialisé de nombreux modèles de montres allant de la simple deux aiguilles au complexe quantième perpétuel. Des calibres mécaniques intégrés la plupart du temps au sein de boitiers en titane (certains en platine) tout en rondeurs arborant des aiguilles bien spécifiques à la marque.
 
Oui, mais voilà, malgré la renommée du designer et l’esthétique très réussie de ces produits, Ikepod n’a jamais vraiment décollé. Notamment à cause du prix de vente de ces montres, bien trop élevés ! Dans ce contexte, pas étonnant que la marque ait disparu des radars horlogers… Pas étonnant mais dommage tout de même.

Heureusement, l’horlogerie -comme la mode- est un éternel recommencement ! C’est ainsi, qu’en 2018, grâce au financement participatif, Ikepod est revenu sur le devant de la scène par le biais d’une campagne Kickstarter.
 
Une réussite bien méritée. Depuis, différentes versions du modèle de base à quartz (dessiné par Emmanuel Gueit) puis mécaniques (dessinées par Alexandre Peraldi) ont été commercialisées. Aujourd’hui, en ce début d’année 2024, Ikepod présente cette Megapod Hourglass, sablier en anglais, dessinée, toujours par Alexandre Peraldi qui fut pendant des années, le designer de Baume et Mercier.
 
En tout, cent montres et sept versions « trois aiguilles HMS ». Enfin, trois aiguilles, c’est vite dit puisque celle des secondes arbore la forme -super originale- d’un sablier qui tourne donc en 60 secondes et qui vous « la permanence de l’impermanence » comme le précise Christian-Louis Col à la tête de la marque.

Rappelons que les Megapode 3 aiguilles date furent lancées début 2000 et furent produites à l’époque en de nombreuses déclinaisons de couleurs. Certains de souviennent encore du petit avion situé au bout de l’aiguille des Megapode Chronos.
 
En 2020, Alexandre Peraldi dessinait les nouvelles Megapod (sans e) automatique qui rendaient un hommage aux gen1. Pour la petite histoire, en 2019 quand Ikepod demanda à Alexandre de dessiner des cadrans et un bracelet acier pour la Megapod à venir, le nouveau propriétaire fit part de sa tristesse de la perte des sabliers en verre durant l’inactivité d’Ikepod.
 
Alexandre lui rétorqua alors que rien n’était immuable et qu’Ikepod devrait mettre des sabliers sur ses montres faisant un rapide dessin… Et cette année, alors que les Megapod seront progressivement retirées du catalogue, fidèle à la notion de petites productions, cent Megapod seront donc équipées d’une aiguille des secondes en forme de sablier !
 
Disponible depuis le 1er février sur www.ikepod.com


Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Février 2024 | Lu 4929 fois