Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Advertisement

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Jacques Bianchi x Revolution JB 200 Méduse : quand le plongeur luit lui aussi


La maison horlogère marseillaise Bianchi poursuit le développement de sa collection JB200 (un carton sur Kickstarter au printemps 2021) avec l’arrivée d’une édition limitée à 150 exemplaires réalisée en partenariat avec la magazine Revolution. Les caractéristiques sont les mêmes que le modèle en catalogue mais le plongeur du cadran est en matière luminescente. Une première. Compter 1.050 euros.



Cette JB 200 « nouvelle génération » a été développée par Montres Jacques Bianchi en partenariat avec Fabrice Pougez de chez MATWatches. Gros carton commercial en juin 2021 (la montre se revend plus chère que son prix d'origine sur Chrono24), elle est parvenue -de belle manière- à remettre au goût du jour le modèle historique développé par l’horloger marseillais Jacques Bianchi, au tout début des années 80.
 
Dans cette édition limitée à 150 exemplaires, on retrouve le boîtier en acier de 42 mm légèrement « tonneau » évoquant le design caractéristique des « skin divers » des années 70, sa couronne « destro » déportée à gauche, son cadran noir décoré de la silhouette d’un grand plongeur (ici en matière luminescente à émission bleue), son étanchéité à 200 mètres, ses index luminescents et ses aiguilles extrêmement lisibles.
 
Les index et les aiguilles sont chargés d’un Superluminova de teinte ivoire (à émission verte), comme légèrement patinés par le temps. De la même dimension que celui d’origine, le cadran noir est d’une texture grainée pour accentuer les jeux d’ombres et de lumières. Le design des aiguilles – bâton pour les heures, arrow pour les minutes et square lollipop pour les secondes – a été conservé.

Point important, le calibre quartz de l’époque (de France-Ébauches pour les premières séries) a été remplacé par un mouvement mécanique automatique. Ce changement de « moteur » a entrainé une légère modification des proportions du boitier en acier 316L même si le diamètre hors-couronne de 42 mm reste inchangé avec toujours sa couronne vissée à 9h.
 
Le calibre est un Seiko NH35 dont la robustesse, la fiabilité et la précision sont avérées. Tous les amateurs d’horlogerie le connaissent et comptent sur lui à longueur d’années dans une très large palette de modèles et de marques.
 
Unidirectionnelle à 60 clics, la lunette offre un joli cliquetis (l’une des premières choses que les fans de montres de plongée vérifient) et reprend la graduation typique du modèle historique des années 80 ; ses chiffres et sa minuterie étant réalisés en Superluminova de la même teinte ivoire que celle des aiguilles et des index.

Enfin, le réhaut incliné traité poli-miroir d’origine a été reproduit à l’identique afin de maximiser les reflets de luminosité sur le cadran (si cela peut déranger certains, et cela peut se comprendre les pieds au sec sur la terre ferme, c’est important sous l’eau pour la lisibilité car cela permet « d’éclairer » le cadran). L’ensemble est protégé par un verre saphir.
 
Cette JB 200 est équipée d’un bracelet en caoutchouc de type Tropic noir, caractéristique de l’époque de sa naissance.


Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Décembre 2022 | Lu 10254 fois


Advertisement



Advertisement

Retrouvez Montres-de-luxe.com sur
Facebook
X


Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail