Jeanrichard : interview de Fabrice Estebanez


L’horloger suisse Jeanrichard a été l’un des premiers, voire le premier, à investir dans la communication dans le monde du rugby, à recruter ces sportifs de haut niveau comme ambassadeurs et à nouer des relations avec des clubs de l’ovalie. Dans cet esprit, la marque propose toute une série d’interviews de joueurs. La première ? Fabrice Estebanez du Lou Rubgy (Lyon Olympique Universitaire).



Comment définirais-tu ta philosophie de vie ?
Profiter de l’instant présent, des moments que je vis. J’apprécie la gastronomie française et les bons repas.
 
Est-ce que le temps est un luxe pour toi ?
Pas spécialement, mais un métier qui nous permet d’avoir du temps libre.
 
Décris-nous la minute la plus longue et la plus courte de ta vie ?
La plus courte est sans doute l’accouchement de ma femme et l’arrivée de mes enfants. Au moment pile où j’ai saisi l’enfant, cet instant est furtif. La plus longue, c’est elle qui précède l’entrée sur le stade.
 
Si tu n’étais pas rugbyman, comment occuperais-tu ton temps ?
Je serai œnologue. C’est mon autre passion.  
 
En quoi tes racines t’aident à aller de l’avant ?
Ce sont effectivement mes racines basques qui m’aident à aller de l’avant, ce caractère basque : têtu et obstiné
 
Comment t’a-t-on transmis et comment transmets-tu ta passion ?
Mon père jouait au rugby à 13 à Carcassonne, il était aussi international. Tout jeune déjà, j’étais au stade tous les dimanches. Je joue aussi à la maison. J’emmène mes enfants au stade, mais leur apprendre le rugby n’est pas une de mes priorités.
 
Comment expliquerais-tu ta place et ton rôle au sein d’une équipe ?
Je joue au centre. Meneur d’homme, je suis un leader, je fais avancer l’équipe et je défends au cœur du terrain.
 
Quelle est ta plus belle découverte / aventure ?
La Coupe du Monde de rugby en 2011 en Nouvelle-Zélande. Ce fut une aventure humaine et émotionnelle intense. Nous avons vécu quatre mois ensemble. Trente joueurs entre Marcoussy (ndlr : centre d’entrainement de l’équipe de France de rugby) et la Nouvelle-Zélande. Cette expérience est incroyable.
 
Comment te reconnais-tu dans les valeurs de la marque Jeanrichard ?
Dans l’élégance de la montre.
 
Quelle valeur te ressemble le plus ?
Je suis un compétiteur. Très généreux, je n’attends pas de retour… Et je ne sais surtout pas dire non. 

Jeanrichard est la montre officielle du club lyonnais historique le Lyon Olympique Universitaire (LOU). Fondé en 1896, le LOU est l’un des plus anciens clubs figurant dans l’élite du ballon ovale. Avec son logo représentant une tête de loup et ses couleurs emblématiques rouge et noir, il s’est imposé grâce à de nombreuses victoires, notamment un titre de Champion de France de Division 1 en 1932 et un doublé Coupe / Championnat la saison suivante. En 2011, avec une équipe renouvelée, le club a enchaîné consécutivement onze matchs sans défaite, avant de fêter son grand retour en TOP 14. Un exploit réitéré en 2014. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Avril 2015 | Lu 729 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos