Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La Glycine Airman Base 22 vue par Michel Fréret, de la boutique Fréret-Roy à Paris


Michel Fréret-Roy, détaillant horloger parisien et patron de la boutique "Montres et Merveilles" nous présente la montre Glycine Airman Base 22. Il revient également sur l’histoire de ce modèle qui remonte aux années 50. Un garde-temps « 24 heures » robuste et viril qui peut s’enorgueillir d’avoir été créé sur les conseils d’un commandant de bord...



La Glycine Airman Base 22 vue par Michel Fréret, de la boutique Fréret-Roy à Paris
Marque peu connue du grand public mais tout aussi méritante que ses « grandes sœurs » plus célèbre, créée en 1913 à la veille de la première guerre mondiale, Glycine a toujours proposé des garde-temps originaux, pionniers dans le domaine de l’automatisme, de l’étanchéité et de la résistance aux chocs.

L’histoire de la montre « Airman » -au nom prédestiné- mérite d’être contée… Elle nait en 1953 à l’occasion d’un voyage transcontinental de Sam W. Glur, principal collaborateur et ami du propriétaire de la marque horlogère de l’époque, Charles Hertig Sr.

Pendant un trajet entre Bangkok et Calcutta, Sam se trouve assis à la place du copilote. Durant le vol, le commandant de bord Chat Brown, lui énumère alors les qualités et caractéristiques que devrait posséder « la » montre idéale pour tous les pilotes de ligne professionnels…

Ainsi, la montre devrait être automatique, étanche et dotée de l’indication de la date. Par ailleurs, elle devrait afficher un cadran sur 24 heures et non pas sur 12 heures. C'est-à-dire, que l’aiguille des heures doit faire le tour du cadran en 24 heures et non en douze comme sur 99% des montres. En revanche, les aiguilles des minutes et des secondes tournent quant à elles normalement comme sur tout autre modèle. Ce garde-temps idéal devrait également être équipé d’une lunette extérieure ajustable gravée sur 24 heures permettant de déterminer le décalage horaire.

Glycine Airman D 24 09
Le commandant de bord poursuit ses explications et remarque… qu’une telle montre n’existe pas ! Pourtant, elle répondrait exactement aux besoins des pilotes de ligne en permettant de calculer et lire immédiatement l’heure en fonction des pays desservis. Bref, la montre idéale pour tout navigateur ! Il ajoute que les compagnies aériennes seraient heureuses d’équiper leurs pilotes d’un tel instrument…

C’est ainsi que naquit la Airman, première véritable montre 24 heures ; très différente dans sa philosophie des autres garde-temps d’aviateurs ou montres GMT. En 2010, Glycine présente ainsi la vingt-deuxième génération de montres « Airman » !

La petite dernière de la gamme marque un véritable retour aux sources. En effet, le modèle Airman Base 22 est le plus proche de la pièce historique de 1953 : dans sa physionomie, dans ses proportions mais également grâce à son boîtier de 42mm.

En réalité, les différences tiennent davantage à la finition. Le boîtier est désormais doté d’un verre saphir, le fond est transparent et le mouvement d’origine ETA 2893-2 présente un rhodiage des platines de bon aloi... Tout comme autrefois, la lunette tournante est verrouillable à l’aide d’une couronne crantée vissante.

Plusieurs déclinaisons sont disponibles selon les goûts : la « puriste » affiche deux fuseaux horaires qui tournent vraiment en 24 heures. Elle est la seule importée régulièrement en France. Les clients hexagonaux ne recherchant pas de « fausses » 24 heures.

Il existe également une version avec aiguille GMT et une édition « G.A. » en référence aux initiales de son créateur, un ancien pilote. Cette dernière offre la possibilité de changer le fuseau horaire sur l’aiguille principale sans avoir à arrêter le mouvement de la montre ; l’heure du domicile restant affichée sur l’aiguille secondaire des heures.

Les cadrans très lisibles, sont déclinés en trois couleurs. Dans les versions « purist », les cadrans argentés et noirs font apparaître le « 12h » en haut et l’étonnant cadran en dégradés de bleus, où le bleu nuit symbolise la « nuit » et le bleu un peu plus clair le « jour », présente le « 24h » en haut.

Cette Airman Base 22 (prix de vente public conseillé : 1.590 euros), est à mon avis la pièce incontournable de la collection Airman, pour celui qui recherche une montre simple, vraie 24 heures, avec un second fuseau horaire sur la lunette tournante. Deux autres modèles sont néanmoins disponibles, la Airman 17 (46 mm) et la Airman 18 (38mm) : la première est un peu volumineuse à mon goût et la seconde plutôt destinée aux femmes…

Précisons que deux séries limitées très intéressantes sont encore disponibles : la Airman Double 24 09 (limitée à 300 pièces) est conçue sur la base du même mouvement (richement décoré). Elle présente quatre fuseaux horaires par le biais de plusieurs lunettes tournantes et une aiguille 24 heures complémentaire dans un boîtier acier de 44mm.

Enfin, la Airman Chrono 08 (limité à 500 exemplaires) affiche des fonctions chronographe traditionnel et une lunette interne tournante bicolore -noire pour la nuit et blanche pour le jour. Le tout doté de poussoirs et couronnes visés, garantissant une étanchéité à 200 mètres dans un somptueux boîtier acier de 46 mm, présentant un calibre Valjoux 7754 modifié et fort bien décoré.

Mais ne tardez plus, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Fréret-Roy "Montres et Merveilles"
28/30 rue Danielle Casanova
75002 Paris

Tél. : 01 55 35 07 37
Fax : 01 55 35 07 70

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Octobre 2011 | Lu 17504 fois



Les boutiques de l'occase | Conseils d'expert