Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Louis Erard 1931 : retour aux montres non surdimensionnées et plates


Jean-Marc Pardo, patron du magasin Garde-temps à Paris, vous propose de découvrir ce mois-ci, la collection Louis Erard 1931. Un boitier sobre, classique et élégant, s’inscrivant dans la grande tendance observée à la foire de Bâle édition 2010, le retour aux montres non surdimensionnées et plates. Le grand retour aux fondamentaux de l’horlogerie.



Louis Erard 1931 : retour aux montres non surdimensionnées et plates
Autre tendance marquante, la place grandissante du remontage manuel à côté de l’automatique omniprésent dans le milieu haut de gamme suisse. Il est vrai que remonter sa montre au quotidien est, pour le puriste, l’occasion de renouer avec un geste oublié, entretenir un rapport plus confidentiel avec l’objet.

Un mouvement manuel de chez ETA, réserve de marche 36h, proprement fini et visible par le fond vitré anime le modèle de base de la collection Louis Erard 1931 : trotteuse à 6h (à l’ancienne ! – 880 euros), trois cadrans disponibles, dont un intéressant marron, aux côtés des plus classiques, gris argent et noir.

A noter également une version régulateur à la finition « High-Tech » (1.390 euros, en photo ci-contre) : cadran côte de Genève, roues d’heures et minutes apparentes, cuivrées, entrainant des aiguilles bleuies à la flamme. Des vis de même finition complètent l’ensemble.

Enfin, un calendrier complet à la face de lune visible intégralement (1.890 euros, en photo ci-dessous) et remontage automatique couronne la gamme 1931, avec un boitier plus épais, rotor et planche de complication oblige.

Louis Erard 1931 : retour aux montres non surdimensionnées et plates
Garde-temps
43 galerie Vivienne
75002 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 12h et de 13h à18h30

Tél : 33 (1) 42 96 04 49
Métro : Bourse, Quatre-Septembre ou Sentier

Soulignons également que le magasin Garde-temps de Jean-Marc Pardo est spécialisé dans les bracelets Nato.

Louis Erard 1931 : retour aux montres non surdimensionnées et plates

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Avril 2010 | Lu 9987 fois



Les boutiques de l'occase | Conseils d'expert