Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Louis Moinet : éditions limitées en hommage à Singapour


L’horloger Louis Moinet a présenté la semaine dernière à Singapour, une montre réalisée en partenariat avec l’influent club horloger Singapore Watch Club (SZC). Résultat ? Un modèle décliné en deux versions, l’une en acier (65) et l’autre en or rose (19).



De nombreuses marques horlogères ont célébré Singapour par le biais d’éditions limitées. De Jaeger-LeCoultre à Junghans en passant par Longines, Hublot, Orient, etc. Il faut dire que cette île-état du sud-est asiatique de 7 millions d’habitants est l’un des pays qui compte le plus de millionnaires au mètre carré dans le monde et que les Singapouriens sont parmi les meilleurs connaisseurs de la planète en matière de haute horlogerie. Il suffit pour cela de se promener sur Orchad road pour admirer des vitrines de montres qui proposent le meilleur, mais aussi le plus rare et le plus exclusif des montres helvétiques.
 
C’est donc dans ce pays né le 9 aout 1965, qui célèbre son 52ème anniversaire cette année, qu’a été créé le Singapore Watch Club (en oct. 2015). Ce club horloger, loin de l’esprit parfois hautain que l’on peut trouver en France, est constitué d’amateurs qui aiment partager leur passion avec simplicité. Qu’il s’agisse d’une Seven Friday, d’une Seiko, d’une Rolex, d’une Audemars Piguet ou d’une Urwerk. Tous les profils de membres sont les bienvenus à trois conditions : qu’ils aient de la passion, de la sincérité et de l’humilité. Bref, des gens biens. 

Cette montre est donc proposée en deux éditions limitées de 84 exemplaires au total : 19 en or rose et 65 en acier. L’association de ces deux chiffres représentant l’année de naissance de Singapour : 1965. On peut retrouver sur son cadran, dans la partie inférieure, la fameuse skyline de la ville avec l’incontournable Marina Bay Sands hôtel-casino, le musée des Arts et Sciences, le Garden by the bay, luxuriant jardin botanique tropical et la roue Singapore Flyer. Le tout, surmonté d’un croissant de lune et des cinq étoiles que l’on retrouve sur le drapeau national.
 
Au-dessus de la petite seconde placée à 3h, l’amateur pourra admirer les battements du cœur de sa montre grâce à une ouverture pratiquée dans le cadran. De l’autre côté, le calibre automatique LM45, se dévoile avec sa masse oscillante avec décoration Clou de Paris concentrique. Cette pièce a été présentée le 9 aout 2017, jour de la fête nationale, dans le palace Fullerton, qui fait face à Marina Bay Sands.


Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Août 2017 | Lu 2192 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques