Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Louis Vuitton Tambour Curve Tourbillon Volant Poinçon de Genève : à l'heure du logo


Louis Vuitton horlogerie vient de dévoiler une version futuriste de sa fameuse Tambour dotée d’un imposant boitier de 46 mm en titane et carbostratum qui accueille un calibre de type squelette d’exception de la Fabrique du Temps avec tourbillon volant estampillé du Poinçon de Genève. En revanche, le gros « LV » en plein centre du cadran… no comment.



Inspirée du ruban de Möbius, la boîte (très imposante avec ses 46 mm) est revisitée, étirée et allongée. « Vue de côté, la carrure présente un galbe continu d’une attache à l’autre et, vue de dessus, elle apparaît ronde » indique la marque dans son communiqué.

Cette carrure vise à épouser la courbe naturelle du poignet qui doit être, toutefois, relativement large compte-tenu de l’intégration du bracelet caoutchouc (ou caoutchouc avec alligator) à la boite.
 
La Tambour Curve Tourbillon Volant Poinçon de Genève utilise pour son habillage des matériaux techniques, ultralégers et résistants, issus de l’aéronautique (comme beaucoup d’autres marques avant elle).

La partie externe du boîtier est réalisée en Carbostratum®, un matériau composite unique développé pour Louis Vuitton. Selon le malletier, « sa fabrication demande plus de 100 couches de carbone de tailles différentes, appliquées de manière aléatoire.

L’ensemble constitué est alors mis sous pression à une température régulée. Une fois stabilisé, ce matériau ultra-rigide est ensuite usiné à l’aide de machines multidimensionnelles de dernière génération
 ».
 
Une fois terminée, cette coiffe en carbone (qui n’est pas sans rappeler la carbone TPT de Richard Mille) s’emboîte dans une assise en titane grade 5. A noter que les cornes sont elles aussi en titane et intégrées à la boîte en Carbostratum.

Cette montre étanche à 30 mètres est équipée d’un mouvement mécanique à remontage manuel (21.600 alt/h) de de 159 composants et de 80h de réserve de marche et d’un régulateur à tourbillon. Pensé et réalisé par les maîtres horlogers de la Fabrique du Temps Louis Vuitton, cet agencement offre des ajourages géométriques qui entraine le regard vers la cage de tourbillon en titane.
 
Placée à 9h, elle est inspirée d’un des motifs du célèbre Monogram Louis Vuitton. A noter également une autre signature de la maison, les initiales LV qui trônent en plein milieu du cadran… (l'antithèse du no logo prôné par Moser). Cet ensemble est protégé par un verre saphir bombé antireflet.

Pour bénéficier du fameux Poinçon de Genève (il apparait à 6h sur le cadran) chaque pièce fixe, chaque composant du mouvement est repris, à la main, par un expert de la Fabrique du Temps. Plus de 120h de travail sur le mouvement sont nécessaires pour atteindre ce niveau d’exigence technique.
 
A noter qu’il existe également une version très bling-bling avec le LV, le rehaut, la couronne et les cornes tout en diamants.


Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Mars 2020 | Lu 3018 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos