Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



MB&F Legacy Machine 101 Frost : une montre un peu givrée


MB&F poursuit le développement de ses Legacy Machine, collection initiée en 2011 qui propose une vision « plus classique » de l’horlogerie contemporaine selon les standards de Maximilian Busser et ses amis… La LM101 est disponible en deux éditions limitées (18 en or jaune et 33 en or rose) dans un boitier de 40 mm qui accueille « le » calibre maison. Un garde-temps conçu une nouvelle fois avec l’aide de Kari Voutilainen, dont le cadran évoque les paysages froids et lumineux des matins d’hiver. Semblables à ceux de Suisse ou de Finlande…



Voici une montre totalement givrée ! En effet, en anglais, frost signifie gelé ou givré... En l’occurrence, dans ce nouveau modèle LM 101, qui en quelques années est devenu un « classique » de chez MBF, c’est le cadran qui donne son nom à ce garde-temps. En effet, ce dernier brille sous l’effet de la lumière qui se reflète sur sa surface irrégulière finement grenée. Exactement comme dans la nature.
 
Lancée en 2014, la Legacy Machine 101 (2011 pour la Legacy Machine) incarne ce qu’il y a d’essentiel dans une montre : son balancier. C’est lui qui détermine la précision de la régulation, la réserve d’énergie disponible jusqu’au prochain remontage et, bien entendu, le temps qui passe. Dans ces deux nouvelles éditions limitées « Frost », ces éléments entrent en contraste avec le cadran scintillant en or grené ; en réalité, il s’agit de  la platine supérieure du mouvement. La finition matte de cette surface est encore rehaussée par le contraste additionnel créé par la finition polie des lunettes et attaches.
 
Rendons à César c’est qui appartient à César. En l’occurrence à Breguet ! En effet, on attribue l’invention de la finition grenée à Abraham-Louis Breguet. A la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe, on créait le grenage en traitant les composants avec un mélange acide et en les passant au-dessus d’une flamme (ce qui pouvait mal tourner…). Au résultat, on obtenait une surface d’un blanc argenté, comme givrée, qui était protégée de l’oxydation — un traitement d’importance alors que les montres et pendules n’étaient absolument pas étanches. Quand les horlogers sont devenus plus attentifs aux dangers potentiels dus à l’utilisation d’acides puissants, on a recherché des méthodes alternatives, la plus satisfaisante en termes de qualité étant de brosser très soigneusement les surfaces avec une brosse métallique.

Cependant, il est très difficile d’obtenir un résultat uniforme car une pression un peu trop forte ou un brossage trop long peuvent rapidement détruire l’effet mat escompté et produire des irrégularités. Aujourd’hui, rares sont les artisans qui ont le talent et l’expérience nécessaires pour créer une finition grenée traditionnelle et ils préservent jalousement leurs secrets. Le grenage traditionnel pratiqué actuellement est en réalité un brunissage (compression du métal sans enlèvement de matière) qui donne une surface si dure qu’il est impossible de la graver à la main.
 
Visuellement, la LM101 Frost est dominée par un grand balancier suspendu (c’est d’ailleurs ce qui fait la spécificité de ce modèle depuis le début) qui ressort nettement grâce à cette version plaqué rhodium. Deux cadrans d’un blanc pur, sur lesquels se détachent des aiguilles en or bleui, flottent au-dessus de la platine du mouvement : les heures et les minutes s’affichent ainsi en haut à droite, la réserve de marche de 45 heures en-dessous. Le verre saphir fortement bombé est quasi invisible, créant l’illusion que l’on peut atteindre et toucher l’imposant balancier suspendu à deux arches raffinées. Sculptées dans un bloc massif de métal, ces arches sont polies miroir et demandent des heures de travail à la main.
 
Au verso, le verre est bombé pour réduire l’épaisseur de la carrure et, visuellement, la hauteur de la montre. Il dévoile un mouvement fini à la main, avec ponts et platines aux courbes sensuelles, anglages, chatons en or et vis bleuies. Le style, emprunté aux montres de poche d’autrefois, témoigne de l’importance accordée à la légitimité historique. Alors que les finitions du mouvement et la fidélité au passé relèvent de la responsabilité de l’horloger indépendant Kari Voutilainen, l’architecture et la construction ont été réalisées en interne par MB&F.
 
Comparativement à la Legacy Machine N°1 (LM1), la première de cette nouvelle collection, les LM101 et LM101 Frost respectent d’autant plus la tradition que leurs boîtiers adoptent un diamètre classique de 40 mm, au lieu de 44 mm.

Spécificités techniques

Boitier 40 mm de diamètre, 16 mm d’épaisseur
Disponible en or rouge 18 carats (33 pièces) et en or jaune 18 carats (18 pièces)
Nombre de composants : 35
Verre saphir fortement bombé sur le cadran et verre saphir au fond du boîtier.
Traitement antireflet sur les deux faces
 
Mouvement tridimensionnel développé en interne par MB&F
Esthétique et définition des finitions par Kari Voutilainen
Remontage manuel, un seul barillet
Réserve de marche : 45 heures
Balancier : modèle spécifique de 14 mm de diamètre doté de quatre vis de réglage traditionnelles, flottant au-dessus du mouvement et des cadrans
Spiral : courbe traditionnelle Breguet et piton mobile
Fréquence : 18’000 A/h – 2,5 Hz
Nombre de composants : 229
Nombre de rubis : 23
Chatons : or poli avec contrefraisure polie
Finitions : platine principale grenée, finitions réalisées dans le style du XIXe siècle, angles polis dont
des rentrants faits main, gravures main
 
Fonctions : heures, minutes et réserve de marche. Grand balancier suspendu au-dessus des cadrans
 
Bracelet alligator cousu main brun foncé ou clair, boucle personnalisée en or assortie au boîtier

MB&F Legacy Machine 101 Frost : une montre un peu givrée

MB&F Legacy Machine 101 Frost : une montre un peu givrée

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Avril 2015 | Lu 1220 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques