Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Nathalie Marielloni : nouvelle conservatrice adjointe du MIH


Nathalie Marielloni sera la nouvelle conservatrice adjoint du MIH à compter du 1er février 2018. Elle succède ainsi à Jean-Michel Piguet, mémoire vivante de l'institution et grand connaisseur de ses collections pour avoir été à leur chevet pendant quarante ans.



Nathalie Marielloni, 32 ans, établie aux Brenets, est spécialisée en horlogerie ancienne et en gemmologie. Formée en histoire de l'art et en français à l'Université de Neuchâtel puis à la Haute Ecole Arc en conservation-restauration d'objets techniques, scientifiques et horlogers (bachelor), elle s'est encore spécialisée en horlogerie au Wostep de Neuchâtel. A Londres, elle a obtenu le Graduate Gemologist Diploma (G.G.) du Gemological Institute of America, reconnue Accredited Jewelry Professional (A.J.P.).
 
Ses expérience professionnelles l'on conduite du Musée d'horlogerie du Locle à celui de Patek Philippe (2009) puis au Musée d’horlogerie, de joaillerie et d’émaillerie de Genève (2010) où elle a traité des problématiques de conservation des collections. De 2011 à 2015, elle a été employée en tant que Watch Specialist par la maison de ventes aux enchères Sotheby's, à Londres puis à Genève, pour l'organisation des expositions, des évaluations et des recherches ainsi que pour la production des catalogues de vente.
 
Elle s'est vue être honorée du titre de Freeman of The Worshipful Company Of Clockmakers à Londres en 2013. De 2015 à 2016, Nathalie Marielloni a oeuvré au sein de la maison Greubel Forsey à La Chaux-de-Fonds. Notamment en charge du suivi des projets techniques, elle y a travaillé étroitement avec la direction et dans le domaine de la communication de la marque. Etablie à son compte en 2017, elle conseille dès lors les collectionneurs, réalise des expertises, établit des descriptions techniques et des rapports d'état des pièces mises aux enchères.
 
Ses nombreuses formations, ses expériences variées dans le public comme dans le privé, ses connaissances techniques et du tissu industriel, son entregent et son extrême enthousiasme pour le MIH lui confèrent un profil idéal pour assumer la grande diversité des tâches et des responsabilités qui incombent à ce poste.

​Jean-Michel Piguet : une carrière entièrement dédiée au MIH

Jean-Michel Piguet, actif au sein du musée depuis quarante ans et conservateur adjoint depuis 1988 aura dédié l’entier de sa carrière professionnelle au MIH. Horloger formé au Technicum de la Vallée de Joux puis à celui de La Chaux-de-Fonds, il entame sa carrière professionnelle au sein du Centre de restauration d’horlogerie ancienne du MIH en tant que professeur de pratique.
 
En 1988, il rejoint l’équipe du musée fraîchement placée sous la direction scientifique de Catherine Cardinal. Partie intégrante de la direction en triumvirat des années 2000 à 2014 aux côtés de Ludwig Oechslin et Nicole Bosshart, Jean-Michel Piguet aura encore assuré une forme de continuité lors de la mise en place d’une nouvelle direction assumée par Régis Huguenin dès 2014.
 
Sa longévité lui a permis de connaitre mieux que quiconque la collection unique au monde du musée et de la faire croître de manière cohérente et exemplaire pendant trois décennies. De par la neutralité de l'institution et de par une personnalité ouverte et serviable, Jean-Michel Piguet s'est imposé comme une référence dans le milieu horloger.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Janvier 2018 | Lu 510 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos