Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Omega De Ville Tourbillon : un tourbillon central amagnétique


Omega vient de dévoiler une nouvelle déclinaison de sa montre De Ville, mais dans une version en or de 43 mm hautement luxueuse et horlogère puisqu’elle accueille un calibre mécanique à remontage manuel avec tourbillon central amagnétique certifié Master Chronometer. Compter 158.000 euros.



Quand on pense tourbillon, on ne pense pas forcément à Omega… Ce n’est effectivement pas la première marque horlogère qui nous vienne à l’esprit pour ce genre de complication. Et pourtant, ce nouveau tourbillon de l’horloger biennois n’est pas le premier !
 
Comme le souligne la marque dans son communiqué, « il est l’héritier du tout premier calibre de montre-bracelet à tourbillon, créé par Omega en 1947 ». Ce dernier fut présenté lors de concours de précision dans trois observatoires européens d’envergure et avait obtenu d’excellents résultats, établissant même un record à Genève en 1950.

Près de cinquante ans plus tard, en 1994, Omega dévoilait sa première montre-bracelet automatique à tourbillon central dont la cage était positionnée (comme son nom l’indique) au milieu de la montre. Dix ans après, en 2004, la marque mettait au point la première montre à tourbillon certifiée chronomètre. Ce dernier est donc la suite logique du développement du tourbillon pour l’horloger biennois.
 
Cette De Ville Tourbillon Édition Numérotée est donc le tout premier modèle à tourbillon central à remontage manuel de la maison qui soit certifié Master Chronometer. Cette certification (interne à Omega) vise à garantir un niveau de précision et de performance maximal dans l’horlogerie suisse.

Cette cage de tourbillon est capable de résister à l’influence d’un champ magnétique de 15 000 gauss. Les horlogers Omega ont par ailleurs conféré à ce tourbillon la vitesse d’une révolution par minute, permettant ainsi l’affichage des secondes, indispensable pour obtenir cette certification.
 
Le calibre Co-Axial Master Chronometer 2640, visible à travers le fond en verre saphir, offre une réserve de marche de 3 jours, comme en atteste l’indicateur associé. Les ponts et la platine en or Sedna 18K (un or exclusif à Omega) ont été anglés à la main.
 
La carrure de 43 mm est en or Canopus ; cet alliage d’or blanc exclusif Omega se distingue par son intense brillance, sa blancheur éclatante et sa longévité. De leur côté, les cornes, la lunette et le fond du boîtier sont habillés d’or Sedna (or rose).

Le cadran soleillé, également en or Sedna arbore une teinte foncée due à un traitement PVD noir. Au centre, incontournable, se trouve la cage du tourbillon avec ses angles biseautés polis à la main en titane céramisé noir.
 
Chaque pièce a été fabriquée à la main par un groupe d’horlogers experts de l’Atelier Tourbillon d’Omega et a nécessité un mois complet de travail.
 
La nouvelle De Ville Tourbillon Édition Numérotée est accompagnée de la garantie 5 ans. Elle est fournie dans un écrin spécial contenant un étui de voyage, un remontoir et un certificat précisant le numéro de chaque édition.

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Juin 2020 | Lu 6205 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos