Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Parmigiani Fleurier : partenaire du Musée de l’Elysée de Lausanne


En 2014, la prestigieuse manufacture Parmigiani Fleurier signe un partenariat avec le Musée de l’Elysée à Lausanne. Ce rapprochement est placé sous le signe d’un soutien durable et fort à l’art de la photographie ainsi qu’aux talents émergents de demain. Il lie deux maisons qui possèdent une volonté identique de préserver, dans leurs domaines respectifs, le patrimoine du passé, et encourager dans le même mouvement, l’apprentissage et la création des générations futures.



Musée de l'Elysée, Lausanne, copyright Yves André
Rappelons que le Musée de l’Elysée est une institution de renommée mondiale entièrement consacrée à la photographie.

Depuis sa création en 1985, le musée s’interroge sur cet art et s’attache à le faire connaître au-delà des frontières grâce à des expositions innovantes à Lausanne (Suisse), où il est basé, et également dans des musées et festivals du monde entier.
 
Le Musée de l’Elysée est un pôle d’excellence dans la conservation et la valorisation du patrimoine visuel. Il détient une collection unique de plus de 100.000 tirages et plusieurs fonds photographiques très prestigieux, notamment ceux d’Ella Maillart, de Nicolas Bouvier, de Marcel Imsand, de René Burri et même de Charlie Chaplin.
 
Au-delà des trésors du passé, rien n’est plus important que le potentiel des artistes de demain, savoir le repérer et le faire grandir. Parmigiani Fleurier et le Musée de l’Elysée placent cette mission au cœur de leur philosophie et de leurs actions au quotidien. Ensemble, ils créent deux distinctions à cette fin.
 
D’une part, le projet « reGeneration » auquel s’associe Parmigiani Fleurier qui vise à soutenir et encourager les jeunes photographes en fin de formation ou récemment diplômés et permettre aux plus talentueux d’entre eux, d’exposer leurs œuvres à l’échelle internationale et gagner une première reconnaissance qui lance leur carrière.
 
D’autre part, le  « Prix Elysée », dont Parmigiani Fleurier est le partenaire exclusif, récompense un photographe à l’issue d’un concours. Une bourse conséquente lui permettra de réaliser une nouvelle œuvre et un livre de qualité. Une façon d’encourager sans relâche la création et de constituer une référence pour la génération suivante.
 
Parmigiani Fleurier souhaite ici réaffirmer ces valeurs fondatrices et le partenariat qui les met en scène à l’occasion du lancement de sa collection Métro – une collection urbaine et moderne qui est présentée en dialogue avec des images de métropole réalisées par Vincent Jendly et Pablo Zuleta, des photographes affiliés au Musée de l’Elysée.

Biographie Vincent Jendly

Vincent Jendly est né à Fribourg (Suisse) en 1969. Il a grandi en France et s’est installé à Lausanne en 1994, où il vit et travaille actuellement. Il s’est formé en autodidacte et en 2009, à l’aube de ses 40 ans, il prend le parti radical de changer de vie et de se consacrer entièrement à la photographie de manière professionnelle.
 
Il réalise une série consacrée à la ville de New York, (New York, 2009-2012) et ces clichés lui valent une reconnaissance incontestée. Plusieurs expositions monographiques en Europe et aux États-Unis la diffusent et de nombreux prix photographiques internationaux saluent le talent du photographe.
La passion de Vincent Jendly pour les mutations incessantes qui caractérisent New York alimente son désir d’inscrire ce travail dans le long terme et de suivre les mouvements architecturaux actuels et futurs de la métropole.
 
 
Biographie Pablo Zuleta Zahr

Pablo Zuleta Zahr est né à Viña Del mar au Chili en 1978. Après quelques années d’architecture, il déménage en Allemagne a d’étudier la photographie dans la très renommée Académie d’Art de Düsseldorf et devient étudiant phare de l’artiste influent Thomas Ruff en 2006.
 
Depuis lors, il habite à Berlin, et travaille principalement à la photographie et au montage de vidéos qui sont consacrées à des enjeux sociaux et explorant les façons dont nous traitons de la photographie dans un monde globalisé. Pablo Zuleta utilise la photographie comme un moyen de documenter une intervention tangible sur un espace public ou dans un groupe social particulier. La politique, l’histoire et la poésie sont souvent entremêlées dans son travail et présentées de façon à ce que la « Réalité » à proprement parler, soit floue. Il utilise la photographie comme un biais qui cristallise et distille quelques aspects de la réalité, mais la font plutôt apparaître comme une forme de Vraie Fiction. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Janvier 2014 | Lu 346 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances