Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Programme Rolex de mentorat artistique : les mentors choisissent leurs protégés


Six jeunes talents originaires d’Australie, d’Afrique du Sud de Jordanie, des États-Unis et du Liban ont été choisis par leurs mentors respectifs, Brian Eno, Anish Kapoor, Trisha Brown, Zhang Yimou, et Peter Sellars pour partager une année de collaboration dans le cadre du Programme Rolex de mentorat artistique.



Les six jeunes artistes choisis sont :

Musique / Ben Frost (Australien résidant en Islande) choisi par le mentor Brian Eno (Royaume-Uni)

Compositeur, producteur et musicien australien âgé de 30 ans, Ben Frost a obtenu un diplôme en arts plastiques à Melbourne, avant de partir s’installer à l’autre bout du monde, à Reykjavík, en Islande, où il a co-fondé le label Bedroom Community.

Son œuvre, influencée tant par le minimalisme classique que par le punk rock et le heavy metal, comprend trois albums : Steel Wound (2003), Theory of Machines (2007) et By The Throat (2009). Parmi ses nombreuses collaborations transdisciplinaires, Ben Frost a travaillé avec les chorégraphes Gideon Obarzanek et Wayne McGregor, ainsi qu’avec des artistes aussi connus que Björk. Il compose actuellement la partition du jeu en ligne Le Monde des ténèbres.

Arts visuels/ Nicholas Hlobo (Afrique du Sud), choisi par le mentor Anish Kapoor (Royaume-Uni)

Âgé de 34 ans, Nicholas Hlobo est né au Cap en 1975. Il vit à Johannesburg, où, en 2002, il a obtenu un diplôme d’arts visuels au Technikon Witwatersrand. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions collectives et individuelles organisées du Cap à Rome en passant par Boston. L’utilisation de matériaux évocateurs caractérise les installations sculpturales et les performances de l’artiste, qui trouvent leur origine dans sa culture et sa langue, le xhosa.

En 2008, Nicholas Hlobo a exposé quatre œuvres sous le titre de Uhambo à la galerie Level 2, au Tate Modern à Londres, qui promeut les jeunes artistes internationaux. Parmi ses succès les plus récents, il a été nommé lauréat du prestigieux Standard Bank Young Artist Award pour les arts visuels en 2009.

Danse / Lee Serle (Australie), choisi par le mentor Trisha Brown (États-Unis)

Danseur et chorégraphe australien âgé de 28 ans, Lee Serle a obtenu un bachelor en danse au prestigieux Victorian College of the Arts de Melbourne, en 2003. Il a participé aux productions de plusieurs compagnies, principalement de Melbourne –comme Lucy Guerin Inc et Chunky Move, pour lesquelles il a dansé en Australie et à l’étranger. On lui doit la chorégraphie de I’m in Love, pour le Next Wave Festival de Melbourne, et celle d’une « pièce pour espace réduit », A Little Murky, qui met en évidence la subtilité de son interprétation et son style puissant et théâtral.

Cinéma / Annemarie Jacir (Palestinienne résidant en Jordanie) choisie par le mentor Zhang Yimou (Chine)

Annemarie Jacir, 36 ans, réalisatrice et poète palestinienne vivant en Jordanie, a été désignée en 2004 par le magazine Filmmaker comme l’une des vingt-cinq nouvelles figures du cinéma indépendant, un an après avoir obtenu son diplôme en arts visuels à l’Université Columbia de New York. Co-fondatrice du projet Dreams of a Nation, destiné à promouvoir le cinéma palestinien, Annemarie Jacir a notamment réalisé Like twenty impossibles (2003), sélection officielle de la Cinéfondation à Cannes.

Son début dans le long métrage Le Sel de la mer (2008), qui est aussi le premier long métrage jamais tourné par une réalisatrice palestinienne, a été sélectionné pour un Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il a aussi remporté le prix FIPRESCI de la critique internationale. Annemarie Jacir travaille actuellement à un nouveau film.

Littérature / Tracy K Smith (États-Unis) choisie par le mentor Hans Magnus Enzensberger (Allemagne)

Tracy K. Smith, 38 ans, est diplômée des universités d'Harvard et de Columbia, elle a été titulaire d’une bourse à Stanford et a assumé plusieurs postes d’enseignement. Depuis 2005, elle est professeur adjoint d’écriture créative à Princeton. Ses deux recueils de poèmes salués par la critique, The Body’s Question (2003), qui lui a valu le prix Cave Canem pour le meilleur premier ouvrage de poésie afro-américaine et Duende (2007), couronné par le prix James Laughlin de l’Académie des poètes américains, seront suivis de Life on Mars en 2011, un nouveau recueil qu’elle vient d’achever.

Théâtre/ Maya Zbib (Liban), choisie par le mentor Peter Sellars (États-Unis)

Depuis plus d’une décennie, l’actrice, auteur et jeune metteuse en scène libanaise Maya Zbib, âgée de 29 ans, impressionne les critiques par ses interprétations subtiles de rôles très divers. Après avoir obtenu un master en arts de la scène à l’Université de Londres Goldsmith, elle a créé et interprété des solos, dont The Music Box, une performance-installation réalisée dans des intérieurs privés et présentée lors de festivals internationaux. Elle co-dirige actuellement la compagnie et association culturelle Zoukak à Beyrouth, qu’elle a contribué à fonder en 2006, et enseigne à l’Institut des arts visuels de l’Université libanaise.

Le Programme Rolex de mentorat artistique

Rappelons que le Programme Rolex de mentorat artistique a été créé en 2002. Il est géré par une équipe de spécialistes basée au siège de Rolex à Genève. Avec l’aide d’un Conseil, qui suggère des mentors potentiels, et de comités de sélection formés d’experts, six jeunes talents prometteurs sont recherchés dans le monde entier pour travailler aux côtés de six grands artistes dans les disciplines de la danse, du cinéma, de la littérature, de la musique, du théâtre et des arts visuels pendant une année de collaboration intense.

Les mentors des cycles précédents sont : John Baldessari, Tahar Ben Jelloun, sir Colin Davis, Anne Teresa De Keersmaeker, William Forsythe, Stephen Frears, sir Peter Hall, David Hockney, Rebecca Horn, Jiří Kylián, Toni Morrison, Mira Nair, Youssou N’Dour, Jessye Norman, Martin Scorsese, Álvaro Siza, Wole Soyinka, Julie Taymor, Saburo Teshigawara, Mario Vargas Llosa, Kate Valk, Robert Wilson et Pinchas Zukerman.

Les six protégés sélectionnés bénéficieront chacun d’un programme sur mesure qui, tout au long de l’année, leur offrira du temps pour collaborer de manière exclusive et construire un dialogue créatif avec leur mentor. Les protégés recevront 25 000 dollars chacun, ainsi qu’un éventuel montant supplémentaire de 25 000 dollars pour couvrir la réalisation d’un projet, une fois le mentorat achevé.

Rebecca Irvin, directrice du mécénat chez Rolex SA, a déclaré à cette occasion : « Rolex a la chance d’avoir le soutien de personnalités aussi extraordinaires pour son Programme de mentorat artistique. Nous sommes certains que ces formidables jeunes talents retireront des bénéfices durables de l’accès inédit qui leur est donné aux grands artistes de notre époque. »

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Juillet 2010 | Lu 2485 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances