Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Richard Mille : succès pour la 4ème édition des Voiles de Saint-Barth


La 4ème édition des Voiles de Saint-Barth s’est achevée samedi 13 avril 2013, mettant un terme à une semaine d’intenses régates, dans le vent et sous le chaud soleil de la Caraïbe. Richard Mille, partenaire de la course depuis la première heure, salue le succès de cette compétition qui a réuni plus de 60 voiliers et 800 marins venus des quatre coins du monde. Le vainqueur est reparti avec une montre de plongée Richard Mille, RM 028 titane.



copyright Christophe Jouany
Une nouvelle fois, les Voiles de Saint Barth ont tenu toutes leurs promesses, s’inscrivant définitivement comme un événement incontournable dans le cercle très restreint des musts de la voile.
 
Les conditions de navigation se sont montrées à la hauteur de la réputation de l’île, avec un vent généreux toute la semaine et une mer formée, d’un bleu exceptionnel.
 
Dans ce cadre spectaculaire, les parcours sélectionnés par l’Organisation, ont apporté leur lot de tactiques, pour s’achever samedi en apothéose. En effet, lors de cette dernière journée de course, la plus ventée de la semaine avec 20 noeuds de vent bien établi et une mer souvent grosse, les Maxi/Racing, Maxi, et les groupes Spinnaker 1 et 2 classes se sont offert un tracé de 17 miles dans l’ouest de l’île, alors que les catégories Spinnaker 3, Melges 24, Classic, Non-Spinnaker, et multicoques ont effectué un périple de 26 miles dans le nord et l’est de Saint-Barth.
 
Mais si le dernier jour de course a été flamboyant, le spectacle a été époustouflant tout au long de la semaine grâce aux magnifiques passes d’armes entre les leaders des différentes catégories. A noter notamment dans la classe des Maxi Yachts, la très belle victoire du Swan 80 Selene, star de ces Voiles, et de son propriétaire, Wendy Schmidt. Ce dernier s’est d’ailleurs vu remettre lors de la cérémonie de remise des prix, une montre de plongée Richard Mille, RM 028 titane.
 
Cette pièce répond à la norme ISO 6425 des montres de plongée avec une étanchéité à 300 mètres (30 ATM) et une lunette tournante unidirectionnelle. Les lignes du boîtier de 47 mm de diamètre dissimulent un concentré de savoir-faire technique. Une étanchéité parfaite est obtenue grâce à une construction unique du boîtier et de la lunette en trois parties. Ce dispositif est complété par l’intégration de cornes dans le système du boîtier.
 
Le mouvement automatique squeletté de la RM 028 est équipé d’un rotor à géométrie variable, un concept exclusif RM, qui permet d’adapter le remontage automatique à l’activité de l’utilisateur, grâce au réglage de deux ailettes en or blanc. Richard Mille était très heureux d’offrir au vainqueur de cette catégorie phare, cette montre d’exception car le Swan 80 Selene est une véritable Formule 1 des mers dont la technique extrême, l’innovation au service de la performance ultime rappelle l’univers Richard Mille.
 
A noter dans les autres catégories :

La victoire, dans la classe Maxi/Racing de Jim Swartz, parrain de l’édition 2013, qui a régné sans partage sur la course puisque son TP52 Vesper a réalisé le grand chelem avec 5 victoires. La classe des spinnakers 1 a, quant à elle, offert du très beau spectacle et d’excitantes régates à couteau tiré, avec au final la première marche du podium pour le sud africain James Blakemore, à bord de son Swan 53 Music. Dans le groupe très dense des Spinnackers 2, c’est le Portoricain Sergio Sagramoso (Lazy Dog) qui a terminé la course en tête, reléguant à 3 points le First 40 Irlandais Ramanessin de Rohann Eamonn. Quant aux Classiques, ils ont définitivement trouvé leur rythme avec en point d’orgue la victoire du sloop signé Frers Heroina qui a dominé la semaine.
 
Le rideau est tombé sur les Voiles de Saint Barth 2013 mais rendez-vous est déjà donné en 2014 … du 7 au 12 avril ! Richard Mille sera bien sûr au rendez-vous pour la cinquième année consécutive car la voile est pour lui un terrain de prédilection, comme le prouvent les pièces d’exception, au sein de la collection, telles les montres marines RM 014 et RM 015 Perini Navi mais aussi les montres de plongées RM 025 Tourbillon Chronographe, RM 028 Automatique, RM 028 Voiles de Saint Barth et RM 032 Chronographe Flyback.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Avril 2013 | Lu 657 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances