Space Module de L'Epée : instrument météo aux allures vintage


Space Module est un nouvel instrument de mesure météo modulable et aux allures vintage développé par la maison L’Epée 1839. S’inspirant des premiers modules lunaires des années 60 il prévoit le temps qu’il va faire grâce à ses trois instruments : un hygromètre, un baromètre et un thermomètre. Edition limitée de 50 pièces disponibles en versions dorées ou argentées.



Le design de cet engin station météo mécanique est signé Martin Bolo, un jeune designer à la carrière prometteuse. Il s’inspire de la structure à étage des modules lunaires et des formes si caractéristiques des plateformes d’atterrissage à vérins (ou plutôt alunissage !).
 
Space Module pèse 3.8 kilogrammes et mesure 25 centimètres de diamètre pour une hauteur de 21 centimètres (dans la version la plus complète). L’architecture générale du module puise dans les codes de constructions et d’ingénierie des différents engins imaginés pour les sorties lunaires dont notamment le système à étages indépendants.
 
La station météo Space Module présente trois fonctions : hygromètre, thermomètre, et baromètre. Le baromètre, indispensable indicateur de beau ou de mauvais temps, mesure la pression atmosphérique. L’hygrométrie elle, mesure un pourcentage d’humidité ambiante dans l’air. Quant au thermomètre, il indique bien évidemment, la température de l’environnement.

Elle est entièrement mécanique (169 composants), aucun composant électronique ne venant perturber le bon fonctionnement de la machine. Une simple visse d’étalonnage est à disposition pour chaque instrument afin d’ajuster la bonne marge de l’outil. 
 
Le baromètre affiche entre 980 à 1040 Hpa : plus l’aiguille tend vers les valeurs hautes plus il fera beau. L’hygromètre indique le pourcentage d’humidité présent dans l’air : entre 0 et 100% alors que la température va de -10 à 50° Celsius. Toutes les données sont également indiquées sur une double graduation en pouce de mercure et en fahrenheit.
 
L’indication des données s’effectue grâce à l’aiguille rouge, finement découpée au laser représentant un vaisseau spatial intergalactique à pleine vitesse. Les trois cadrans eux, sont en acier inoxydable avec une finition satinée et polie.
 
Space module a été créé en deux versions : l’une est composée d’un ensemble de pièces dorées : cadran et pied, tandis que sur la seconde version ces éléments sont palladiés. L’ajout de pièces anodisées noires (la base, les jambes et les bagues de fixations) renforce les décors et les finitions telles que le polissage, sablage, satinage mais également les gravures.
 
Une parabole de communication fictive, un anémomètre pour la mesure du vent lorsqu’une atmosphère existe, trois réacteurs pour le retour à la base et bien entendu un drapeau, symbole idéal de la conquête, sont autant de détails logés entre les trois pieds, sous la base. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Avril 2019 | Lu 615 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos