Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

St-Martin : Richard Mille ouvre une somptueuse "maison" en plein coeur de Singapour


Richard Mille a ouvert la semaine dernière à Singapour, une splendide maison baptisée St Martin qui fait entrer la marque horlogère dans une nouvelle dimension du luxe. En effet, même si ce nouvel espace héberge bien évidemment une boutique, ce n’est pas là le principal. Non, ce lieu est surtout dédié au partage, à l’accueil, à l’échange ou encore, à la découverte de l’univers de cette marque horlogère d’avant-garde.


Cela fait déjà quelques années que le retail horloger évolue. En effet, petit à petit, les belles boutiques de luxe qui se ressemblent toutes dans le monde, tendent à disparaitre au profit de magasins plus originaux et plus exclusifs qui s’inspirent souvent, en matière de décoration, du pays dans lequel ils sont installés.
 
C’est le cas de Rolex qui fait évoluer ses lieux de vente (une même décoration partout pareil mais personnalisée en fonction de l’endroit et associée à des touches locales), mais c’est aussi vrai pour Breitling ou Bucherer et quelques autres qui ont compris que le monde du luxe et les clients avaient changé. Notamment dans le très haut de gamme.
 
Deux autres exemples notables : Audemars Piguet et F.P.Journe. Deux grands noms de l’horlogerie. Deux grandes marques dont les clients recherchent l’exclusivité bien sûr et souvent, en plus, la discrétion.

C’est ainsi qu’avec le temps, AP et FPJ se sont tournés vers des concepts d’appartements-boutiques ou, en tout cas, d’espaces de vente où le client doit se sentir chez lui. Dans un esprit « comme à la maison ».
 
A ce titre, le magasin est souvent équipé d’un bar et d’un salon permettant de recevoir les habitués lorsqu’ils viennent s’offrir un nouveau garde-temps mais aussi, lorsqu’ils souhaitent plus simplement venir discuter entre passionnés autour d’un café, d’un bon vin ou d’un bon whisky.
 
Avec cette maison baptisé St-Martin, Richard Mille franchit un nouveau seuil. La marque va en effet, encore plus loin avec cet espace de vente situé en plein cœur de Singapour ; tout en haut d’Orchad Road, l’artère commerçante par excellence de la cité-état d’Asie du sud-est, mais tout de même en dehors du flux des passants et des touristes. Bref, il faut connaitre le lieu pour s’y rendre…  

Ce qui subjugue dès l’entrée, passé une somptueuse porte en bois, c’est un luxe discret, confortable et accueillant. Rien de « bling-bling ». Tout dans le raffinement. Rien d’ostentatoire. Tout dans la délicatesse et les petites attentions réservées aux visiteurs (clients ou pas, précisons-le).
 
Le cabinet d’architecture interne à la marque s’est impliqué durant trois années consécutives pour parachever ce lieu d’exception. L’idée de reprendre les fondamentaux des speakeasy (ces lieux où l’on vendait de l’alcool illégalement aux USA pendant la prohibition) s’est imposée pour aménager les 700 m2 d’un ancien restaurant.
 
A l’instar de ces fameux bars cachés de la prohibition, derrière la façade et la boutique « traditionnelle » (qui se trouve à l’entrée et qui est d’ailleurs relativement « petite »), se dissimule un intérieur inattendu. Et quasiment sans porte. Où l’on déambule librement entre ces différents espaces sans frontières, interconnectés et tous différents les uns des autres.   

St. Martin est désormais « le » vaisseau amiral de Richard Mille, un vaisseau amiral dédié aux centres d’intérêt de la marque.

Avec ici, des ambiances feutrées, là des mises en scène chaleureuses, là encore, des pièces accueillantes, certaines aux charmes intimistes, d’autres à l’esprit cabinet de curiosités qui toutes, participent à une décoration hétéroclite mais toujours exclusive.

Et surtout, accueillante. Dans chaque espace, harmonie et équilibre narrent une histoire, évoquent des souvenirs, des voyages, des inspirations culturelles (beaucoup de livres d'art).
 
« Chaque événement Richard Mille donne l’occasion de réaliser de magnifiques rencontres. Chacun est source de partages, d’échanges. Chacun permet aussi de souligner les convictions et les engagements forts de la marque » souligne Amanda Mille, directrice de la marque et des partenariats.

Et Amanda de poursuivre : « St. Martin a été pensé en parfaite concordance avec cette philosophie propice à l’épanouissement des relations humaines. Ce lieu suscite les émotions, sublime l’art d’accueillir si cher à Richard Mille, grâce notamment à une vision novatrice »,
 
Plus concrètement, St. Martin est constitué d’espaces décloisonnés et aérés où ne s’impose aucune limite. Le lieu dévoile ses secrets dans un cheminement d’une grande fluidité aussi naturel qu’intuitif, à l’aide d’une construction architecturale mixant volumes et lumières…  
 
Que ce soit le Hub, le Crafting Space (atelier avec horloger à demeur)e, le Restaurant (avec cuisine permettant de préparer les plats sur place), le Bar (particulièrement bien fourni), le Sport-bar (avec de nombreux maillots dédicacés par les amis de la marque et des écrans permettant de regarder les matchs) ou encore, le Riad (une petite touche de Marrakech en plein Singapour) et la Hidden Library en forme de cabinets de curiosités, chaque espace possède sa propre identité. Mais l’ensemble reste ultra-cohérent. Aucun hiatus.  

En découle une sensation de proximité, avec l’impression de se sentir chez soi, comme à la maison. Pour parvenir à ce sentiment, la grande majorité des meubles et des éléments de décoration ont été imaginés et dessinés spécialement pour chacune des pièces afin de différencier leurs personnalités.
 
« L’organisation architecturale de St. Martin provoque une sensation, celle de n’avoir pas imaginé qu’un tel espace pouvait exister derrière cette porte. Le découvrir interroge : quelle est la prochaine surprise ? Nous avons eu pour intention de jouer avec l’attente des visiteurs », commente Alexandre Mille, directeur de la marque.
 
En explorant le lieu, on se rend compte qu’un large éventail de métiers d’art a participé à la conception de St. Martin. En tout, près de trente spécialistes ont concouru à l’aménagement et à la décoration de l’ensemble des espaces. Cuir, bois, métal, pierre, verre... En tout, 250 matériaux dûment sélectionnés !

Un sourçage a permis de sélectionner chacun d’entre eux, pour sa qualité de fabrication et son apport esthétique. Chaque artisan sollicité a eu à coeur de repousser ses propres limites pour répondre avec la plus grande rigueur aux exigences imposées par la création de ce lieu inédit à Singapour ! Et dans le monde d’ailleurs.
 
En point d’orgue, une oeuvre signée William Amor prend racine au centre du Hub. Un olivier imaginé par le plasticien français. Cette création incarne la fidélité et la transmission tout comme la résistance, l’amitié, la paix et la santé. L’arbre évoque aussi le bassin méditerranéen, si cher à Richard Mille.
 
On peut imaginer que désormais, les prochains espaces Richard Mille seront dans le même esprit. Dans le même esprit mais toutefois bien différents. Rendez-vous à Séoul l’an prochain ?
 
Richard Mille - St. Martin
1 St. Martin’s Drive
Singapore 257988

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Octobre 2023 | Lu 7256 fois