Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tanguy Huret reçoit le Prix d'Excellence F.A. Lange 2016


La septième édition du concours international Lange & Söhne pour les horlogers en herbe est arrivée à son terme, avec les résultats les plus surprenants obtenus en sept ans. Pour cette année, le vainqueur est le Français Tanguy Huret qui a reçu son prix et la récompense de 10.000 euros.



Rappelons que le défi de cette année était de réaliser un quantième complet. Huit jeunes horlogers venus de France, de Suède, de Finlande, des Etats-Unis, du Japon et d'Allemagne ont participé à cette compétition et ont passé une semaine dans l'atelier L&S de Dresde et à Glashütte début mai 2016.
 
Ils ont ensuite eu six mois pour mener à bien leur mission. Fin novembre, un jury spécialisé s'est réuni pour évaluer leurs propositions. Il était composé du fondateur de la société Walter Lange, d'Anthony de Haas (responsable du développement des produits Lange), des journalistes Gisbert L. Brunner et Peter Bran (deux experts horlogers) et du directeur du Cabinet Royal des Instruments de Mathématique et Physique à Dresde, Dr Peter Plaßmeyer.
 
La décision finale du jury a été unanime : la réalisation du candidat français Tanguy Huret a rempli les quatre critères liés à cette compétition : originalité, technicité, qualité artisanale et esthétisme. Petit cocorico, le jury est même allé jusqu'à dire que c'était le meilleur travail jamais présenté dans l'histoire de ce prix !
 
Tanguy Huret, l'étudiant horloger âgé de 25 ans, originaire de la côte ouest de la France et qui termine ses études au Lycée Polyvalent Edgar Faure à Morteau, va bien au-delà des exigences de la compétition : de fait, il a conçu son quantième complet comme un quantième annuel qui intègre correctement les durées de chaque mois. De plus, il a présenté une solution techniquement sophistiquée avec trois cadrans superposés, créant un effet esthétique unique. 
 
En raison de la qualité des réalisations, le jury a décidé d'annoncer pour la première fois les noms des personnes placées en deuxième et troisième positions. L'œuvre soumise par Ville-Veikko Koski, de l'école horlogère d'Espoo en Finlande, se distingue par l'originalité de son affichage cylindrique et par le niveau inhabituellement élevé du savoir-faire artisanal. De son côté, Masakazu Arafuka du College de Tokyo Hiko Mizuno, au Japon, a quant à lui présenté une idée inspirée de l'horloge à cinq minutes de l'Opéra Semperoper de Dresde, plaisant au jury grâce à son approche créative et à la construction elle-même, qui rappelait un mouvement de pendule.   

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Décembre 2016 | Lu 2212 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos