Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Titanic : la Waltham de John Jacob Astor vendue plus d'1,37 million d'euros


On le sait, le Titanic fascine… Et en voici une nouvelle preuve. Ainsi, le 27 avril dernier, la montre de poche en or 14 carats de John Jacob Astor, le plus riche des passagers du Titanic, a été vendue aux enchères en Angleterre par la maison Henry Aldridge & Son pour la coquette somme d’1,37 million d’euros, dix fois plus que son estimation !



En matière d’horlogerie contemporaine, le Titanic restera pour toujours associé à la marque Romain Jerome d’Yvan Arpa qui présenta en 2007, un modèle Titanic DNA qui intégrait dans sa conception, des éléments (notamment de l’acier) provenant du fameux navire qui sombra dans les eaux glacées de l’Atlantique le 14 avril 1912…
 
Aujourd’hui, le Titanic, qui git encore aujourd’hui par 3.840 mètres de fond, refait parler de lui par le biais d’une grande vente aux enchères d’objets du navire organisée par la maison de vente britannique Aldridge & Sons.
 
C’est ainsi que samedi dernier, le 27 avril, la montre de poche en or 14 carats de John Jacob Astor, le passage le plus riche du Titanic a été vendue pour la coquette somme d’1,37 million d’euros ; alors qu’elle était estimée entre 116.000 à 175.000 euros… Un record pour un objet lié au fameux paquebot.
 
Cette montre de la maison horlogère américaine Waltham a été vendue à une Américain. Sans complication particulière, elle n’indique que les heures et les minutes et une petite seconde à 6h, elle arbore les initiales JJA pour John Jacob Astor gravées sur son boitier.
 
Rappelons que John Jacob Astor IV était réputé à l’époque comme étant l’un des hommes les plus riches au monde avec une fortune estimée à plus de 85 millions de dollars. Il est mort dans le naufrage du navire à l’âge de 47 ans. Sa femme en revanche put être sauvée.
 
La montre fut récupérée sur son cadavre le 22 avril 1912 (elle permit d'ailleurs de l'identifier), puis restaurée et rendue à la famille. Elle fut ensuite portée par son fils. Il s’agit de « l’une des pièces les plus importantes de l’histoire de l’horlogerie relative au navire le plus célèbre du monde » indique la maison de ventes dans son communiqué.
 
Dans ses derniers instants, on raconte que John Jacob Astor (propriétaire du fameux Warldorf-Astoria à New-York) fumait une cigarette en compagnie d’un autre passager, l’écrivain américain Jacques Futrelle, qui figurent tous deux parmi les 1.500 morts du Titanic.

Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 29 Avril 2024 | Lu 3740 fois