Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Trieste DeepSea : une plongeuse séduisante et accessible


La micro-marque horlogère italienne Trieste propose depuis quelques semaines, une montre de plongée baptisée Trieste DeepSea. Un modèle en acier avec boitier de forme coussin, étanche à 300 mètres, embarquant un calibre Seiko automatique. Le tout livré avec trois bracelets pour moins de 500 euros.



Les micro-marques horlogères se multiplient à tel point qu’il est impossible de toutes les présenter. Ou alors, il ne faudrait faire que ça, et dans le lot, beaucoup n’ont que peu -voire pas- d’intérêt du tout… Ce n’est clairement pas le cas de Trieste, marque italienne qui propose une « plongeuse » tout à fait cohérente et d’un bon rapport qualité-prix.
 
On retrouve tous les ingrédients qui d’ordinaire, séduisent les amateurs de montres de plongée viriles et vintage. Un imposant boitier de forme coussin de 53x44 mm étanche à 300 mètres, proposé en acier 316L ou acier PVD noir mat. Malgré sa taille, ce garde-temps se pose parfaitement sur la plupart des poignets grâce à ses cornes relativement courtes.
 
Le cadran noir arbore des index en Superluminova C3 associé à deux aiguilles heures et minutes, également luminescentes, tout comme la trotteuse (élément indispensable d’une plongeuse qui montre au porteur que sa montre est en état de fonctionnement lorsqu’il plonge) qui dispose d’une pointe de Superluminova sur sa pointe rouge.

Aucune date superflue ne vient perturber le cadran très lisible qui se contente d’afficher le nom de la marque Trieste, qui fait bien évidemment référence au nom du bathyscaphe (gravé sur le fond de boite) de la fameuse plongée dans la fosse des Mariannes en 1960 avec Jacques Piccard et Don Walsh qui atteignirent la profondeur de 10.919 mètres. Le sponsor de cette expédition sous-marine était à l’époque… Rolex.
 
Dans la partie inférieure, apparait la profondeur de 300 mètres et le mot « automatic ». L’ensemble est protégé par un épais verre saphir associé à une lunette unidirectionnelle en céramique noire avec triangle luminescent à midi. La couronne, relativement imposante, est bien évidemment vissée.
 
Ce garde-temps embarque un calibre japonais, le mouvement automatique Seiko NH-35A. La montre est livrée avec un bracelet acier de type mesh et un bracelet en silicone ou tissu au choix. La boite comprend également un tournevis pour changer facilement vos straps. Elle est également très sympa sur un bracelet en cuir vieilli.
 
Rien de révolutionnaire dans cette Trieste, mais un beau produit d’un bon rapport qualité-prix qui devrait séduire les amateurs de montres accessibles et indémodables issues de micro-marques.

www.triestewatches.com

Trieste 1960

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Octobre 2018 | Lu 1641 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos