Ulysse Nardin Marine Torpilleur Military


Alors que le SIHH 2018 se profile à l’horizon, Ulysse Nardin vient de présenter une Marine Torpilleur Military qui sera proposée en deux séries limitées de 300 exemplaires, l’une avec cadran blanc et l’autre, noir. Le tout, dans un boitier en acier de 44 mm abritant un calibre manuf’ automatique certifié chronomètre. Compter dans les 7.900 euros.



Fort du succès légitime rencontré par son modèle Marine Torpilleur, l’horloger Ulysse Nardin (groupe Kering) décline ce nouveau classique dans une édition baptisée « Military ». Comme le précise la marque dans son communiqué, ce garde-temps est « directement inspiré des chronomètres de poche prisés des capitaines au 19e ou début du 20e siècle ».
 
Estampillées de l'emblématique Torpilleur sur le fond de boite, ces deux éditions limitées à 300 exemplaires sont dotées d'une imposante couronne et d'un boîtier 44 mm en acier finition sablée étanche à 50 mètres. Deux cadrans sont disponibles, l’un blanc cassé et l’autre noir avec index en chiffres arabes.

Équipée du même mouvement à remontage automatique UN-118 conçu en interne que la Marine Chronometer, cette Marine Torpilleur Military est dotée d’un échappement à ancre en silicium conçu au sein de la manufacture suisse. Ce « moteur » est certifié COSC et satisfait aux rigoureux critères du Certificat de performance Ulysse Nardin.
 
La petite seconde, située à 6 heures, est agrémentée d'un numéro de série teinté de rouge. Le modèle, gravé des initiales C.W. (« Chronometer Watch »), affiche clairement sa référence aux chronomètres militaires du passé, dont le design respectait rigoureusement les codes des forces armées.
 
Sur cadran blanc cassé, cette pièce est montée sur un bracelet en cuir brun clair, quant à son pendant noir, il se porte sur bracelet noir surpiqué de la même couleur orangée que les index.

​Spécificités techniques

Boîte 44 mm acier inoxydable, finition sablée
Lunette cannelée acier inoxydable
Couronne vissée
Glace saphir traité antireflet
Fond médaillé représentant un navire Torpilleur
 
Etanchéité : 50 m
 
Cadran blanc cassé ou noir avec chiffres arabes
Petite seconde directe à 6 heures
Numéro de série à 6 heures
 
Calibre manufacture à remontage automatique UN-118, certificat Ulysse Nardin
Echappement, breveté DIAMonSIL
Oscillateur: roue de balancier inertielle brevetée I 10 avec spiral en silicium
Chronomètre COSC
           
Réserve de marche : environ  60 h
 
Bracelet en cuir avec boucle déployante
 
Prix de vente public conseillé : 7.900 euros
 
Edition limitée à 300 pièces     
 
Références
1183-320LE/60
1183-320LE/62            

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Novembre 2017 | Lu 1576 fois



Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques