Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Vulcain Nautical DLC : dans le noir des abysses


La manufacture horlogère suisse indépendante Vulcain vient de dévoiler une série très limitée (100 pièces) de son iconique modèle Nautical. Une montre mi-vintage, mi-contemporaine avec son traitement DLC noir, qui reste cependant fidèle au garde-temps de plongée présenté en 1961. Etanche 300 mètres, verre plexi bombé, indication des paliers de décompression, et surtout, nec plus ultra, une alarme audible sous l’eau grâce au fameux calibre Cricket V-10.



Vulcain Nautical DLC : dans le noir des abysses
Au milieu du 20ème siècle, le détendeur -qui permet d’équilibrer la pression entre les poumons du plongeur et les réserves d’air comprimé- voit le jour. Cette invention encourage la plongée sous-marine et parallèlement, l’avènement d’instruments pour accompagner les sportifs... En 1961, Vulcain présente donc l’une des premières montres de plongée avec un mouvement réveil véritablement audible sous l’eau : la Nautical.
 
A l’époque, aucun ordinateur, sa sonnerie s’avère donc être une fonction précieuse. Elle permet en effet, de signaler au plongeur –grâce à son triple fond qui fait chambre de résonnance- que l’heure est venue de remonter à la surface.
 
A l’instar de son aînée, The Nautical DLC Limited Edition se singularise par un diamètre généreux de 42 mm qui, à l’époque, était destiné à une lecture optimale de l’heure durant la plongée. La lecture des indications sur le cadran s’effectue grâce à de grands index et de fines aiguilles luminescentes.
 
Pour lire les temps d’arrêts à chaque palier de décompression, Vulcain a choisi deux cadrans superposés (l'ensemble étant très harmonieux et cohérent). Un cadran inférieur fixe surmonté d’un second cadran tournant ajustable au moyen de la couronne vissée à 4h. Ce dernier présente une ouverture rectangulaire à travers laquelle le plongeur peut lire les temps d’arrêts nécessaires aux paliers classiques de 9, 6, et 3 mètres en fonction de la profondeur et de la durée de la plongée.
 
En 2013, Vulcain rend hommage à ce modèle de légende et opte pour une édition en DLC. Cette couche, très résistante et à bas coefficient de frottement, de couleur anthracite, est constituée d’un réseau atomique des deux formes du carbone : le diamant (sp³) et le graphite (sp²). Le DLC (Diamond-Like Carbon) est déposé par un processus de revêtement respectant fidèlement les états de surface d’origine. Il est composé uniquement de molécules de carbone et d’hydrogène arrangées selon une structure quasi-diamantine, conférant à la couche une excellente stabilité chimique et une haute résistance à la corrosion. Sa biocompatibilité prouvée permet un contact prolongé avec la peau sans risque d’irritations. Sa dureté, d’environ 5’000 Vickers, est extrêmement élevée en comparaison à celle de l’acier inox qui est d’environ 200 HV. Ce revêtement High Tech est utilisé dans l’industrie aéronautique et dans toute application ou résistance à l’usure et faible coefficient de frottement sont primordiaux.
 
A noter sur ce modèle de la présence d’une lunette moletée noire et polie contrairement aux autres modèles qui arborent une lunette lisse. Le triple fond gravé du boîtier rend hommage au passé historique du modèle Nautical de 1961 et arbore les numéros de brevets et les inscriptions Swiss Patents et US Patents qui figuraient à l’origine.

Spécificités techniques de la Vulcain Nautical DLC

Vulcain Nautical DLC : dans le noir des abysses
Boîtier 42 mm acier 316L traité DLC, lunette moletée noir poli
Triple fond qui fait chambre de résonance et permettant l’utilisation de la fonction réveil sous l’eau
Hauteur: 17,30 mm
Glace : plexi
 
Etanchéité : 30 ATM
 
Cadran : noir
 
Calibre Vulcain Cricket manufacture V-10
Mouvement : 12 lignes mouvement mécanique réveil à remontage manuel, 25 pierres, 157 composants, double barillet, équipé du système Exactomatic, angle de levée 48°
Décoration : traitement nickelé, vis bleuies
Fréquence : 18’000 alternances / heure
 
Réserve de marche : 42 heures
Durée du réveil : env. 20 secondes
 
Fonctions : heure, minute, seconde au centre, réveil, tabelles de décompression réglables par une couronne vissé située à 4 heures
 
Bracelet cuir caoutchouté noir résistant à l’eau sur boucle ardillon traitée DLC noir
Dimensions: 22/18 mm
 
Edition Limitée de 100 pièces

100152.024L DLC

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Octobre 2013 | Lu 1394 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques