Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Auricoste Scuba-Master 300 : digne héritière de la montre de plongée Spirotechnique


Auricoste vient de présenter sa toute dernière création. Et quelle création ! En effet, il s’agit d’une réinterprétation de la fameuse Spirotechnique de 1982 qui équipa les nageurs de combats et les démineurs de la Marine Nationale pendant deux décennies. Edition limitée à 300 exemplaires et plongée dans le vintage. Compter 2.650 euros.



Les montres militaires exercent une certaine fascination chez les collectionneurs de garde-temps. C’est ainsi, et ce ne sont pas les montres connectées -sans âme- qui vont changer la donne. Bien conscientes de cela, les marques qui le peuvent, celles qui sont légitimes dirons-nous, puisent dans leurs catalogues de modèles vintage pour rééditer d’anciennes références.
 
Et parmi elle, Auricoste bien sûr. Une marque horlogère française qui a mis ses créations au service de la nation et à la disposition des plus grandes divisions de l’armée en France et dans le monde. En effet, durant des décennies, Auricoste a travaillé avec la flotte de la Marine Nationale, avec l’Armée de l’Air ainsi qu’avec l’observatoire du bureau des longitudes et des services géographiques.
 
La marque a également équipé les plongeurs, les pilotes et les démineurs en chronographes (Type 20) et en montres de plongée. Par exemple, sa plongeuse de dotation de 1982 (la fameuse Spirotechnique) a équipé les nageurs de combats de la Marine Nationale ainsi que les démineurs durant plus de vingt années !

En 2021, un peu plus d’un an après la sortie de sa Flymaster Type 20, Auricoste revient avec cette digne héritière de la célèbre plongeuse des nageurs de combats et plongeurs démineurs de la Marine Nationale : la nouvelle Auricoste SM300, dotée d’un boitier en acier brossé 316L de 40 mm qui évolue à 300 mètres de profondeur.
 
Afin d’être en phase avec les standards contemporains, Auricoste a opté pour un verre bombé en saphir, un matériau inrayable et très résistant que les amateurs d’horlogerie connaissent bien. Il s’agit d’un verre de 3mm d’épaisseur dont la forme a été retaillée ; un travail nécessitant un usinage bien précis et de qualité afin d’obtenir la forme exacte qu’avaient les verres plexis des montres de collection.
 
D’autre part, on remarque que la montre arbore une lunette unidirectionnelle qui est, elle aussi, en verre saphir. De forme arrondie, elle n’est pas sans évoquer les lunettes en bakélite (très fragiles) qui équipaient les plongeuses des années 70 ! A noter que chaque graduation de la lunette est luminescente (Superluminova).

Tout comme la plongeuse développée par Auricoste en collaboration avec la Spirotechnique, la SM300 conserve une protection maximum de la couronne en revisitant son épais épaulement à 4h (qui permet une meilleure mobilité du poignet sans entrave). Mais ici encore, la priorité a été donnée aux finitions ; on remarque que les chanfreins ont été travaillés et un poli miroir parfait s’invite sur les côtés de la boîte, brossée sur le devant uniquement.
 
Les connaisseurs auront remarqué que le cadran mat reprend le logo original de la maison ! Quant aux index de couleur crème cerclés de blanc (qui évoquent le tritium), ils sont chargés de Superluminova pour une luminescence durable et efficace même par grands fonds. Tout comme le jeu d’aiguilles très seventies avec son aiguille des minutes en flèche et sa trotteuse Lollipop qui en plus d’indiquer les secondes fait également aussi office d’indicateur de marche !
 
Comme il se doit, cette montre est équipée d’un calibre « trois aiguilles date » mécanique automatique suisse. En l’occurrence, il s’agit d’un Sellita SW200, un « moteur » increvable d’une réserve de marche d’une quarantaine d’heures.

Cette plongeuse est livrée dans un caisson de transport étanche avec deux bracelets. Un bracelet en acier 316L avec boucle déployante et système de double fermeture et un bracelet caoutchouc type « Tropic » qui renforce son côté vintage.
 
Tout comme pour son chronographe Flymaster Type 20, Claude Tordjmann, président d’Auricoste, a fait appel à Fabrice Guéroux, expert en montres vintage et de collection, pour le développement de cette plongeuse. L’objectif, étant de proposer une montre de plongée de belle facture tout en conservant l’ADN de la marque.
 
Le pari est réussi puisque cette Scuba-Master 300 a su conserver son design d’origine dans une réinterprétation et des matériaux contemporains, le tout pour un prix très raisonnable. En vente sur le site Auricoste.fr

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Juin 2021 | Lu 14110 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances