Code Russe Raketa : l'art de l'heure à l'envers


Les amateurs de montres connaissent bien la marque horlogère russe Raketa, installée à Saint-Pétersbourg. Elle dévoile en cet automne 2019, une intéressante nouveauté baptisée « Code Russe ». Une édition limitée de 300 exemplaires qui a la particularité de présenter l’heure à l’inverse du sens traditionnel des aiguilles d’une montre ! Compter 1.380 euros.



On se souvient de la Back in Time d’Azimuth (marque horlogère singapourienne), qui proposait une lecture de l’heure à l’inverse du sens traditionnel des aiguilles d’une montre. Aujourd’hui, c’est au tour de Raketa, horloger originaire de Saint-Pétersbourg de reprendre un concept similaire avec cette édition limitée de 300 exemplaires baptisée Code Russe (40.50 mm en acier PVD noir ou or rose ; étanche 50 mètres).
 
Une idée qui peut paraitre a priori quelques peu farfelue, mais Raketa justifie cette « heure inversée » par l’astronomie : saviez-vous que la Terre et toutes les autres planètes tournent autour du Soleil dans le « sens contraire des aiguilles d’une montre » ?
 
C’est la raison pour laquelle cette Raketa propose cette façon de lire l’heure, où le temps suit le mouvement naturel de notre système solaire qui tourne dans le “sens inverse des aiguilles d’une montre”.
 
Pour ce faire, un mouvement automatique spécial fait tourner à rebours toutes les aiguilles du cadran ! Vous pouvez aussi observer la Lune, à l’extrémité de l’aiguille des secondes, tournant dans le “sens contraire des aiguilles d’une montre” autour de la Terre (symbolisée sur le cadran), exactement comme elle le fait dans la réalité.

Pourquoi quelqu'un a-t-il décidé un jour que les aiguilles devaient se déplacer sur le cadran dans le “sens des aiguilles d'une montre” ? La réponse la plus courante, semble-t-il, est que le mouvement des aiguilles reflète simplement le déplacement, dans le sens des aiguilles d’une montre, du Soleil dans le ciel et de l’ombre sur le sol que nos ancêtres observaient lorsqu’ils lisaient l’heure sur les cadrans solaires.
 
Mais ceci n’est vrai que dans l’hémisphère Nord ; dans l’hémisphère Sud, le déplacement s’effectue en sens inverse. La raison pour laquelle les habitants de l'hémisphère Nord en ont décidé ainsi est tout simplement parce que c'est là que 90% de la population mondiale a toujours vécu, y compris les premiers horlogers qui ont développé les montres.
 
Par conséquent, tout en gardant le même point de repère que les premiers horlogers, i.e. l’hémisphère Nord, le mouvement du temps devrait plutôt refléter le mouvement naturel de notre système solaire qui va à rebours du “sens des aiguilles d’une montre” et non le mouvement illusoire du Soleil autour de la Terre dans le sens conventionnel des aiguilles.
 
C’est en 1961 que la marque se lance avec la création de montres célébrant le premier vol habité dans l’espace par Yuri Gagarin (Raketa signifiant « fusée spatiale » en russe). Depuis lors, les ingénieurs et les designers de la marque se sont toujours inspirés de l’espace et elle a toujours fabriqué des garde-temps pour cosmonautes tels la Raketa «Baïkonour».
 


Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Octobre 2019 | Lu 1087 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos