CORUM


Corum Golden Bridge Titane DLC : noir c'est noir

Cette année, cette belle quadragénaire de chez Corum revient dans six nouvelles versions exclusives vêtues de noir qui permettent de revisiter ce modèle-pilier de la marque suisse dans des livrées plus contemporaines, et peut-être plus « jeunes ». Les deux premières sont dévoilées cette semaine. Détails.


Née en 1980, la Golden Bridge de chez Corum, qu’elle soit ronde, rectangle ou de forme tonneau, fait partie des piliers de la marque horlogère suisse qui a toujours su proposer des choses différentes. Disruptives dirait-on de nos jours…
 
Cette montre qui se démarque par son aspect « léger » et « transparent » associé à un calibre baguette (tout en longueur) ne ressemble à aucune autre. On aime ou pas, mais elle ne laisse clairement pas indifférent. C’est donc cette pièce que Corum revisite cette année en six nouvelles versions dont voici les deux premières.

« Le principe fondateur de la Golden Bridge, c’est la mise en valeur de son mouvement baguette. Depuis 1980, la pièce est conçue de sorte à ce qu’il polarise, à lui seul, toute l’attention », explique Jérôme Biard, PDG de Corum.
 
Pour 2018, c’est le noir qui va dominer la Golden Bridge. A la base du concept : l’omniprésence d’un traitement noir DLC sur sa boite, sa lunette, ainsi que sur sa boucle. Tous ces éléments sombres contrastent avec le calibre à remontage manuel (40h de réserve de marche) et ses reflets or blanc ou rose.

« Titane et DLC apportent profondeur et modernité à l’habillage, au sein duquel s’étire avec force et élégance ce calibre légendaire » précise encore le PDG de la marque.

Dans ces versions, ce mouvement baguette se voit compléter d’une structure très architecturale développée spécifiquement par Corum. Elle s’incarne en une géométrie de ponts croisés traités noir qui évoquent les plus beaux ouvrages d’arts du génie humain, aux premiers rangs desquels les ponts suspendus comme le… Golden Gate ou le pont de Brooklyn.
 
La pièce se décline en deux versions de 43 mm (avec couronne à 6h) : or blanc (notre préférée) et or rose (plus féminine). On retrouve cette variation sur le mouvement, les aiguilles, le rehaut, la couronne et les vis qui maintiennent la structure de part et d’autre du mouvement baguette.

Tout le reste de l’habillage est noir (précisons que le DLC est nettement plus résistant que le PDV, donc peu de chance de « scratcher » votre montre).
 
Pour renforcer le côté moderne et contemporain, précisons également que c’est la première fois que Corum propose sa Golden Bridge sur un bracelet en caoutchouc noir nervuré et gravé du nom de la maison. Sur boucle déployante.



Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Octobre 2018 | Lu 979 fois