FRÉDÉRIQUE CONSTANT


Frédérique Constant Hybrid Manufacture : montre mécanique ET connectée

L’horloger suisse Frédérique Constant vient de présenter à New York sa toute dernière création. La marque, déjà pionnière en matière de montres connectées, va encore plus loin cette année avec l’arrivée de ce modèle qui associe un calibre mécanique manuf’ à un module de montre connectée destiné à offrir des fonctions intelligentes. Le tout à partir de 3.250 euros.


Montre mécanique ou montre connectée ? Pour la plupart des amateurs de montres, la question ne se pose pas. C’est mécanique ou rien. Pour d’autres, le choix s’avère plus cornélien et ils optent pour une montre à chaque poignet : un côté mécanique et l’autre connecté. Rares sont ceux en revanche à avoir abandonné leur garde-temps automatique pour choisir une montre « intelligente »…
 
Frédérique Constant a été le premier « suisse » à se lancer dans le « connecté » en 2015. Aujourd’hui, la marque va plus loin en associant un calibre mécanique maison à un module « intelligent ». Même si ce n’est pas la première fois que mécanique et connectivité sont associées au sein d’une même montre (Bulgari l’avait déjà fait avec sa Magnésium) en revanche, c’est la première fois qu’il existe une interaction entre les deux système (excepté la Urwerk EMC qui ne joue pas dans la même cour)…
 
Breveté, le calibre FC-750 automatique Hybrid Manufacture a été entièrement élaboré, fabriqué et assemblé en interne. Il se compose d’une partie mécanique et d’une partie électronique. La partie mécanique, classique, est un mouvement automatique bénéficiant d’une réserve de marche standard de 42 h. Cette trois aiguilles est complétée d’une date -réglable via la couronne située à 3 heures- qui s’affiche dans un compteur placé à 6h.

La partie électronique commande quant à elle les « fonctions intelligentes ». « En intégrant deux technologies dans un seul et même calibre, le défi technique consistait à annuler les effets magnétiques négatifs intervenant entre les parties mécanique et électronique » indique FC dans son communiqué. Pour ce faire, la marque a développé un boîtier unique muni d’un bouclier antimagnétique.
 
La connexion entre la montre et l’application Hybrid s’effectue via le poussoir situé sur le côté gauche du boîtier (9h30) grâce à la technologie Bluetooth. Le passage d’une fonction à l’autre s’effectue d’une simple pression. Les fonctions intelligentes visibles côté cadran se trouvent sur le compteur situé à 12 h ainsi que dans l’application Hybrid, disponible pour iOS et Android.
 
Coach de vie centré sur la santé et le bien-être, la montre Hybrid Manufacture assure un suivi précis d’activité et du sommeil (ce que recherchent en priorité les amateurs de montres connectées). Pratique en voyage, elle bénéficie également d’une fonction GMT avec un indicateur jour/nuit. Enfin, l’électronique permet d’analyser l’état du mouvement mécanique. Là, c’est déjà plus amusant.

En effet, FC a intégré à l’intérieur du calibre, une fonction brevetée baptisée « analyse du calibre mécanique ». Ainsi, chaque jour à 4 heures du matin, la montre vérifie automatiquement le bon fonctionnement du mouvement mécanique (aucune action requise de la part de l’utilisateur). Les oscillations du mouvement sont analysées à l’aide d’un algorithme sophistiqué. Trois mesures sont effectuées : la marche, l’amplitude et le repère.
 
Les résultats sont ensuite communiqués à l’application Hybrid par Bluetooth et sont visibles sous forme de graphiques. Une fois l’analyse effectuée, un rapport de fonctionnement du mouvement s’affiche en bas de l’écran. Vert : tout est normal. Rouge : la montre doit être révisée. Si une anomalie apparaît au niveau du mouvement mécanique, l’utilisateur en sera prévenu via l’application et le Cloud.
 
Dotée d’un boîtier en acier ou acier plaqué or rose poli de 42 mm (étanche 50 mètres), cette montre est proposée sur cadran argenté ou bleu marine avec décor guilloché au centre et orné de chiffres romains imprimés noirs. L’ensemble est complété par des aiguilles noires polies à la main et le tout est protégé par un verre saphir bombé.
 
Pour marquer le lancement de ce modèle, FC édite également une série limitée à 888 exemplaires pour le monde. Elle se distingue des autres modèles par son cadran anthracite, ses index bâtons et des aiguilles épurées et plus contemporaines.
 
Cette montre est livrée dans un coffret en bois intégrant le chargeur (amovible ; la montre se recharge par le biais d’un simple câble USB) dédié aux fonctions électroniques et un dispositif watchwinder qui permet le remontage de votre montre mécanique.
 
Voici un concept incontestablement intéressant et d’un excellent rapport qualité-prix qui offre une voie différente pour le connecté dans l’univers de la montre mécanique. En revanche, il convient de bien garder en tête qu’un module électronique, aussi bon soit-il, n’a pas une durée de vie aussi longue qu’un mouvement mécanique…
 
Qu’arrivera-t-il lorsque la partie électronique rendra l’âme ? Ce qui arrivera tôt ou tard. Sera-t-il possible de la changer ou tout simplement de la retirer pour conserver sa montre mécanique, qui elle, n’est pas près de s’arrêter… C’est bien là tout l’ambivalence de ces deux mondes qui cohabitent au sein de cette montre…  

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Février 2018 | Lu 1856 fois