Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Girard-Perregaux Quasar : une Neo-tourbillon en toute transparence


Depuis quelques années, les montres totalement transparentes, dotées de boitiers en saphir ont le vent en poupe. Dernière en date ? Ce modèle automatique-tourbillon Quasar (45 mm) de chez Girard-Perregaux qui vient d’être présenté à l’occasion de Watches & Wonders Miami.



Le premier à s’être lancé dans les boitiers en saphir fut Hublot. Avec des prix dépassant l’entendement… Depuis, de nombreuses marques se sont mises sur le marché, proposant chacune leurs montres à grande complication avec des boitiers en saphir et des tarifs qui égalent voire,  dépassent largement ceux des boitiers en métaux précieux !
 
Surfant sur cette tendance, Girard-Perregaux vient de dévoiler, à l’occasion de Watches & Wonders 2019 de Miami, une montre d’exception dotée d’un boitier en saphir. Ce dernier permet d’admirer le calibre « maison » Neo-Tourbillon sous trois ponts… sous tous les angles.
 
Quasar. Le nom de cette montre est un écho aux galaxies ultra-lumineuses agrégées autour d'un trou noir. Une dualité d’ombre et de lumière : comme cette montre à complication dont le boitier permet d’admirer dans les moindres détails le calibre automatique GP9400-1035 (260 composants), une évolution du mouvement 9400 qui fait disparaitre sa platine. Sa réserve de marche, confortable, s’élève à 60h.

De fait, le « moteur » de ce garde-temps se retrouve comme en apesanteur. Seuls subsistent les points d’ancrage physiquement indispensables. Les ponts contribuent quant à eux, visuellement, à l’effet de transparence de cette pièce. Ils sont réalisés en titane sablés puis noircis par traitement PVD.
 
Le boitier de 45 mm (étanche 30 mètres) est donc entièrement réalisé en verre saphir. Une prouesse technique même si de nos jours, les marques maitrisent de mieux en mieux le procédé. Une glace cheminée englobe les ponts du mouvement tel un dôme. Sa carrure d’un seul tenant, donc taillée dans la masse, est arrondie sur les flancs et anguleuse au niveau des cornes.

Girard-Perregaux Quasar

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Février 2019 | Lu 1665 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques