Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Hautlence Linear Série 2 : retour aux sources


En septembre 2022, la maison Hautlence (anagramme de Neuchâtel rappelons-le) ouvrait un nouveau chapitre de son histoire avec la Linear Série 1. À l’occasion de Watches & Wonders Geneva 2023, elle lance la Linear Série 2 avec un boîtier retravaillé, revêtu de PVD noir offrant un beau contraste avec les éléments colorés du mouvement, un nouveau calibre et une façon unique de lire le temps. Edition limitée à 28 exemplaires.



Après l’heure sautante au moyen d’un disque, l’heure semi-traînante sur une chaîne, l’heure sautante qui virevolte sur une sphère, voici… l’heure sautante linéaire rétrograde ! En renouant avec son ADN , la maison Hautlence (même groupe que Moser & Cie), 200 montres par an, continue de révolutionner la lecture du temps tout en lui ajoutant une nouvelle dimension.
 
Occupant la partie gauche du cadran, une échelle graduée évoquant les instruments de mesure et de précision indique les heures au moyen d’une… bielle ! De grande taille et très fine, cette dernière rappelle celle utilisée dans le premier mouvement développé par Hautlence en 2004, le calibre HL. Une sorte de retour aux sources donc…
 
Terminée par un petit curseur de couleur blanche, elle vient pointer l’heure sur l’échelle verticale. Une fois le chiffre 12 atteint, le limaçon relâche le palpeur, ce qui libère l’énergie accumulée. La bielle effectue alors un saut et revient sur le chiffre 1.

En plus de l’heure sautante linéaire rétrograde, la Linear Série 2 est munie d’un tourbillon volant à 6 heures, dont le ballet est visible derrière son pont squelettisé.
 
D’un noir profond, l’échelle graduée fait écho au noir intense du boîtier acier, entièrement recouvert de PVD, mettant en valeur par contraste la bielle, le pont du tourbillon et l’aiguille des minutes, de couleur bleue.
 
Précisons d’ailleurs que la boîte a été revisitée (43x50.8 mm) ; elle garantit désormais une étanchéité à 100 mètres. Sur les flancs, des formes en relief apportent volume et dynamisme à la forme TV screen chère à la marque. La lunette crantée, également recouverte de PVD, s’orne d’un ruban de caoutchouc noir, rappel du bracelet.

Comme d’habitude chez Hautlence, le cadran se compose de plusieurs niveaux. Sur une base à la finition satinée verticale vient se superposer un second cadran en saphir qui porte les chiffres des minutes. Le cadran principal étant partiellement ouvert, il permet d’admirer certaines parties du mouvement.
 
À travers cette ouverture, on voit notamment apparaître la came des minutes, solidaire de l’aiguille des minutes, qui fait un tour en une heure et soulève le secteur des minutes durant tout l’heure. Après 60 minutes, le secteur des minutes retombe, entraînant l’étoile des heures, sur laquelle se trouve la came des heures.
 
Côté mouvement, c’est le calibre à remontage automatique D50 qui bat au cœur du modèle Linear Série 2. Il a été développé, conçu et produit entièrement en interne, ce qui porte à huit le nombre des mouvements manufactures Hautlence.
 
Muni d’un module créé en collaboration avec Agenhor, il comporte 239 composants, bat à une fréquence de 3 hertz et garantit une réserve de marche de 72 heures. La masse oscillante, ciselée, évoque le fameux Moebius cher à la maison.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mars 2023 | Lu 4558 fois