Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Junghans Max Bill Automatic 100 Jahre Bauhaus


Pour célébrer les cent ans du Bauhaus, Junghans vient de dévoiler un nouveau modèle de son iconique Max Bill. Doté d’un boitier en acier PVD anthracite mat, ce garde-temps très épuré embarque un calibre mécanique automatique qui se laisse voir à travers le fond transparent de la boite. Série limitée à mille exemplaires. Compter 1.250 euros.



Junghaus Max Bill Automatic 100 Jahre Bauhaus
Exemple de minimalisme à l’état pur, la montre mécanique (boitier acier de 38 mm / étanche 30 mètres) reprend le cadran argenté mat à index caractéristique de la marque avec ses aiguilles fines. Le tout, protégé par un verre saphir bombé traité antireflet.
 
Mais pour célébrer le centenaire du mouvement Bauhaus, Junghans dote pour la première fois ce modèle Max Bill « trois aiguilles-date » d’un fond transparent qui laisse entrevoir le calibre mécanique automatique d’une réserve de marche standard de 38h.
 
Rappelons que Max Bill a étudié au Bauhaus, école qui a été fondée il y a exactement 100 ans. Sa première impression, lorsqu'en 1927, il se rendit à Dessau et qu'il vit le bâtiment du Bauhaus, il la décrivit lui-même comme « quelque chose de jamais vu auparavant : des murs blancs et de grandes façades foncées vitrées, avec également au premier plan, des accents vermillon apportés par les portes des balcons de la maison des étudiants. »

Le cadran argenté mat rappelle donc les murs blancs de l'édifice de Dessau tandis que le boîtier anthracite représente son impressionnante façade. Quant au bracelet en cuir gris, la couleur des architectes, il s’inspire du matériau de construction du Bauhaus : le béton.
 
Enfin, avec leur forme claire et épurée garantissant une parfaite lisibilité, les aiguilles rouges adoptent la couleur de la célèbre porte rouge du Bauhaus de Dessau. Une teinte encore plus marquante au niveau du dateur rouge. Le fond dévoile l'impressionnant bâtiment du Bauhaus avec sa grande façade vitrée, tandis que ses fenêtres chargées d’histoire laissent entrevoir le mouvement mécanique.
 
Ici aussi, le rouge vient apporter une touche de couleur - tout comme sur la fameuse porte rouge du bâtiment du Bauhaus lui-même.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Avril 2019 | Lu 2778 fois


Aerowatch | Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | Briston | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Claude Meylan | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Emile Chouriet | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Garmin | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gshock | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Lip | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany & Co | Tissot | Trilobe | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Yema | Zenith | Autres marques